•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transports Canada veillera à ce que les bateaux de pêche soient plus sécuritaires

Un bateau se rapproche d'un quai.

Un crabier s'approche d'un quai (archives)

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Transports Canada a exposé aujourd'hui les mesures qu'elle adoptera en lien avec l'accident qui a causé la mort d'un aide-pêcheur au sud de Natashquan en juillet 2019. Dans son rapport présenté cette semaine, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail conclut que le bris d'un garde-corps non conforme est l’une des causes de l’accident mortel.

Les inspecteurs de l'agence s'attarderont entre autres aux garde-corps, aux points d'ancrage des câbles sur les bateaux de pêche et à l'entretien des équipements de sécurité, comme les vestes de sauvetage gonflables.

Ils s'assureront que ces équipements de sécurité soient bien entretenus.

Certains pêcheurs redoubleront également de prudence pour prévenir ce genre d'événements, comme l'explique Larry Boucher, capitaine propriétaire d'un crabier dans la zone 16.

Il y a des équipements de sécurité qu’on est obligé de faire vérifier chaque année par les personnes qui les vendent. Il faut avoir les yeux partout à bord d’un bateau.

Larry Boucher, capitaine d'un crabier

La présentation de Transports Canada a été faite dans le cadre du colloque du Comité permanent sur la sécurité des bateaux de pêche du Québec à Rimouski.

Avec les informations d'Édith Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !