•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cette publication virale n'a rien à voir avec les régimes de retraite au Canada

Il s'agit d'une traduction approximative d'une publication trompeuse qui circule aux États-Unis depuis 2012.

Il s'agit d'un long texte publié sur Facebook.

La publication circule depuis la fin janvier.

Photo : Capture d'écran - Facebook

Une publication devenue virale sur Facebook offre, chiffres à l'appui, une vive critique du régime de retraite au Canada. Or, non seulement les chiffres avancés sont-ils trompeurs, mais la publication elle-même provient des États-Unis. Et là-bas aussi, il s'agit d'une fausse nouvelle.

Il est assez difficile de déterminer exactement ce qui est avancé dans cette publication, envoyée maintes fois aux Décrypteurs depuis une semaine. Le texte est confus et saute du coq à l'âne, ce qui n'a toutefois pas empêché des internautes de le relayer sur Facebook.

De nombreux utilisateurs ont copié le texte et l'ont publié sur leur propre page, ce qui nous empêche de mesurer combien de fois le texte a été relayé. Par contre, certaines de ces publications ont des dizaines, voire des centaines de partages.

Pour une raison que nous ignorons, ces publications ont toutes été faites après le 21 janvier 2020.

Nous voyons que neuf comptes ont partagé le même texte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De nombreux utilisateurs ont partagé le texte sur leur propre compte Facebook.

Photo : Capture d'écran - Facebook

Dans la publication, on affirme que le gouvernement fait maintenant référence à nos chèques de pension du Canada comme à un "paiement de prestations fédérales".

C'est faux. L'expression prestation fédérale est utilisée depuis longtemps (Nouvelle fenêtre). On explique ensuite que le régime de retraite fédéral s'apparente à un stratagème frauduleux de type Ponzi et y va d'une série de chiffres qui démontrent supposément que les Canadiens perdent de l'argent en cotisant à ce régime. Nous avons mérité notre droit à nos pensions. Exigez que nos députés donnent du sens à notre gouvernement, conclut la publication avant d'inviter le lecteur à la partager.

D'ailleurs, si le français semble approximatif, c'est parce qu'il s'agit d'une traduction très libre d'une publication qui circule aux États-Unis depuis 2012. Comme le fait remarquer le média de vérification Snopes, ce texte comporte son lot de fausses informations (Nouvelle fenêtre).

Par contre, les chiffres avancés sont sensiblement différents dans la version française. Tiennent-ils la route?

Non.

Il s'agit d'un long texte truffé de fautes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le texte complet de la publication qui circule.

Photo : Capture d'écran - Facebook

Par exemple, le texte avance que si vous calculez la valeur future de votre investissement mensuel de pension à (375 $ / mois, y compris vous et les cotisations patronales) à un maigre taux d'intérêt de 1 % composé mensuellement, après 40 ans de travail, vous auriez plus de 1,3 $ + million dollars économisés!

Or un simple calculateur d'intérêts composés (Nouvelle fenêtre) permet de voir qu'un investissement mensuel de 375 $ par mois avec un rendement de 1 % pendant 40 ans donnerait un rendement de 221 209 $.

La publication fait aussi référence au fait que la prestation de retraite moyenne actuelle [est] de 1230 $ par mois. Selon le gouvernement fédéral, le montant mensuel moyen est de 679,16 $ (Nouvelle fenêtre). Toutefois, au Canada, il n'y a pas que le régime de retraite fédéral. Chaque province a aussi son propre régime, à la prestation duquel il faudrait ajouter le montant provenant du régime fédéral.

Notons par contre que la prestation moyenne du régime de retraite fédéral américain en 2012, au moment où le texte a commencé à circuler dans ce pays, était de 1229 $ par mois (Nouvelle fenêtre), ce qui est à 1 $ près ce qui est avancé dans la publication.

Il vaut mieux donc ne pas se fier à celle-ci pour obtenir des informations sur les régimes de retraite au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Société