•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le futur complexe multisport à Rimouski comprendra une palestre de gymnastique

Des tapis de gymnastiques et d'autres appareils sont répartis sur deux terrains de tennis intérieurs.

La club de gymnastique Rikigym occupe présentement l'espace de deux terrains des Tennis de Rimouski puisque ses anciens locaux ne répondaient plus aux besoins de ses athlètes.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Marie-Christine Rioux

Le futur complexe multisport de Rimouski, qui doit être construit au centre-ville de Rimouski, sera finalement doté d'une palestre de gymnastique. Le maire de Rimouski, Marc Parent, l'a confirmé à l'issue de la séance du conseil municipal de lundi soir.

Le conseil municipal a adopté une résolution dans laquelle il demande officiellement une subvention au gouvernement du Québec via le Programme d'aide financière aux infrastructures récréatives et sportives pour ce projet.

On a tout ce qu'il faut, maintenant, pour être à même d'aller de l'avant avec une demande de subvention. On a une bonne évaluation des coûts. Le plan fonctionnel et technique est complété, a affirmé le maire de Rimouski, Marc Parent.

La palestre de gymnastique pourra accueillir les activités du club Rikigym.

Le club Rikigym partage présentement les locaux des Tennis de Rimouski et l'aménagement d'un espace dédié à la gymnastique permettra donc de libérer des terrains de tennis.

On est très très heureux [...] d'avoir un peu plus d'espace.

Marie-Ève Bérubé, entraîneuse-chef et coordonnatrice de Rikigym

L'entraîneuse-chef et coordonnatrice de Rikigym, Marie-Ève Bérubé, estime qu'un emplacement dédié spécifiquement à la gymnastique permettra l'ajout d'équipements pour les athlètes.

Elle cite notamment l'aménagement de fosses, creusées dans la structure du bâtiment, qui permettent un meilleur amortissement lors de l'exécution de certains mouvements.

Vu que c'est creusé, les athlètes peuvent faire des mouvements et être plus en sécurité dans leur réception tandis qu'ici, on n'en a pas du tout. Juste ça, on va s'entraîner un petit peu plus en sécurité et permettre aux athlètes d'atteindre un niveau un petit peu plus élevé, souligne Marie-Ève Bérubé.

Des joueurs de tennis jouent sur les terrains intérieurs des Tennis de Rimouski.

L'intérieur du bâtiment des Tennis de Rimouski

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

De son côté, le directeur des Tennis de Rimouski, André-Michel Proulx, s'est dit heureux que les terrains de tennis actuellement occupés par Rikigym soient éventuellement libérés pour les joueurs.

Autant chez les juniors que pour les adultes, ça va libérer de l'espace. [...] Pour nos juniors, c'est sûr que c'est plus de cours, soutient-il.

Un dessin d'un terrain de soccer intérieur.

Le stade de soccer couvert doit pouvoir accueillir des matchs à 11 joueurs contre 11.

Photo : Radio-Canada

Le projet inclut également l'aménagement d'un terrain de soccer intérieur qui répondra aux normes pour la tenue de matchs à 11 joueurs contre 11.

C'est sûr que d'avoir un stade à 11 c'est plus représentatif de ce qu'on vit à l'extérieur pour nos équipes. [...] Puis, ce qui est le fun avec un stade à 11, c'est qu'il peut se diviser, avance le directeur sportif du Club de soccer Le Fury, Maxime Fournier.

Cette surface pourra se subdiviser pour satisfaire les adeptes de nombreux sports comme le Ultimate Frisbee et le football et certains besoins d'autres établissements comme le Cégep, l'Université et les écoles de la commission scolaire.

Maxime Fournier estime qu'il était temps que Rimouski soit doté d'un stade intérieur.

C'est tout le monde qui va bénéficier de ça et je pense qu'une ville de l'envergure de Rimouski n'a pas le choix d'avoir une infrastructure de cette envergure-là.

Maxime Fournier, directeur sportif du Club de soccer Le Fury de Rimouski

Une piste de marche ou de course à deux corridors doit entourer, en surplomb, le terrain de soccer.

Les cardiologues du centre hospitalier de Rimouski sont ravis de voir cette piste intégrée officiellement le projet.

La piste en gravier présentement située près du Complexe Guillaume-Leblanc.

Ce nouveau Complexe intérieur évalué à 35 millions de dollars sera situé au sud du grand terrain de baseball derrière le Colisée et au nord de l'actuelle piste d'athlétisme.

Photo : Radio-Canada / Jean Marc Robichaud

Ils avaient envoyé une lettre au conseil municipal l'été dernier pour lui demander de l'ajouter au projet puisqu'ils estiment que certains de leurs patients et certains citoyens sont réticents à marcher à l'extérieur l'hiver, notamment en raison des risques de chute.

L'activité physique la plus simple qu'on propose à nos patients, c'est la marche. Malheureusement, avec le climat qu'on a, souvent, l'hiver, plusieurs personnes ne sont pas à l'aise de marcher à l'extérieur, ajoute le cardiologue Nathalie Dionne.

Leur demande semble avoir été écoutée par le conseil municipal.

Le terrain sur lequel doit être construit le complexe multisport.

Le complexe multisport doit être construit sur le terrain du Complexe Guillaume-Leblanc, au centre-ville de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le maire de Rimouski. Marc Parent. ajoute que la Ville a affirmé lundi soir qu'il souhaite que le complexe serve à toute la population et non uniquement aux jeunes. Nous, les priorités à la Ville de Rimouski, c'est la jeunesse, c'est les personnes handicapées et c'est les aînés, souligne-t-il.

Pas une piste réglementaire, mais on a entendu beaucoup, entre autres choses, les aînés qui sont désireux de faire de l'activité à l'abri des intempéries.

Marc Parent, maire de Rimouski

Les travaux du complexe multisport sont évalués à 35 millions de dollars.

Le complexe multisport doit être construit au Complexe sportif Guillaume-Leblanc, derrière le Colisée Financière Sun Life, au centre-ville de Rimouski.

La Ville de Rimouski attend une réponse de la part de Québec d'ici la mi-juin.

Avec la collaboration de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale