•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un passager disant avoir le coronavirus force un avion de WestJet à retourner à Toronto

Un avion de WestJet Airlines.

Un appareil de WestJet a rebroussé chemin après qu'un passager eut affirmé qu'il avait le coronavirus.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Un homme de 28 ans a été accusé de méfait après qu'il eut affirmé à bord d'un vol de WestJet pour Montego Bay, en Jamaïque, qu'il avait le coronavirus, forçant le pilote à rebrousser chemin, lundi.

Selon la police, deux heures environ après que l'appareil eut décollé de l'aéroport Pearson de Toronto, le passager en question, James Potok, s'est levé dans l'avion et a annoncé qu'il avait voyagé récemment en Chine et qu'il avait contracté le coronavirus.

L'équipage a alors informé le pilote de la situation, et ce dernier a décidé de retourner à Pearson, raconte le policier Bancroft Wright.

WestJet affirme avoir suivi le protocole en place en cas de maladie infectieuse par mesure de précaution.

Les agents de bord ont donné à l'homme un masque et des gants et l'ont confiné à l'arrière de l'avion, selon la passagère Julie-Anne Broderick.

Cette dernière raconte que les membres de sa famille et elle étaient « troublés et inquiets » lorsque le vol WS2702 a fait demi-tour soudainement, avant que le pilote ne les informe de la situation.

J'imagine que le gars pensait que c'était drôle, mais c'est vraiment bizarre. Nous étions tous frustrés. C'est vraiment égoïste pour les 240 autres passagers. On a perdu un jour de vacances.

Julie-Anne Broderick, passagère

L'appareil s'est finalement posé à Toronto vers 14 h 10 lundi. Le personnel médical à Pearson a évalué le passager pour conclure qu'il n'avait pas de symptôme d'infection, selon la police.

Deux vols ont dû être annulés lundi à cause de cette perturbation.

WestJet a présenté ses excuses aux passagers et a promis d'ajouter un vol de Toronto à Montego Bay et un autre de Montego Bay à Toronto, mardi, pour répondre aux besoins des voyageurs touchés.

Pour sa part, l'accusé, de Vaughan, doit comparaître en cour le 9 mars. En plus d'un chef d'accusation de méfait, il est accusé de manquement à une ordonnance de la cour.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique