•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers l'enregistrement obligatoire des roulottes de camping à Nipissing Ouest?

Une roulotte en bordure d'une rivière

Les fonctionnaires municipaux recommandent une distance minimale de 15 mètres entre les roulottes et les cours d'eau.

Photo : Radio-Canada

Bienvenu Senga

L’administration de la Municipalité de Nipissing Ouest propose de nouveau la mise en place d’un règlement exigeant l’enregistrement des roulottes de camping établies sur des terrains privés. Le conseil municipal se penchera mardi soir sur le rapport des consultations publiques qui ont été menées sur le sujet.

L’enregistrement des roulottes, moyennant une somme annuelle, avait d’abord été proposé en août dernier, mais la mesure avait suscité une levée de boucliers de la part des campeurs de Nipissing Ouest. Ces derniers percevaient la réglementation comme une sanction générale qui serait imposée même à des campeurs qui sont dotés de systèmes adéquats de gestion des déchets et qui ne font pas beaucoup de bruit. 

Le conseil municipal était lui-même divisé sur le sujet

La Municipalité, qui indiquait avoir reçu plusieurs plaintes concernant des campeurs non soucieux de la protection de l’environnement, a finalement décidé de mener des consultations dans chacun des secteurs de Nipissing Ouest avant de mettre en place un règlement. Au total, 268 personnes y ont pris part.  

Dans le document dont les élus discuteront mardi soir, les fonctionnaires municipaux indiquent que dans chaque communauté visitée, les participants ont convenu à l’unanimité que la protection de l’environnement naturel, dont les lacs et les rivières, doit être primordiale

Plusieurs personnes assises

Plus de 200 personnes ont pris part aux consultations de la Municipalité de Nipissing Ouest sur les roulottes.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Les fonctionnaires ajoutent toutefois que les opinions [des citoyens] variaient considérablement quant à l’imposition potentielle d’un nombre maximal de roulottes permises sur un terrain donné. 

Le message clair reçu dans toutes les communautés est que le camping est une activité familiale et personne ne campe seul, donc imposer une limite d’une roulotte par terrain, ce qui est la norme pour la plupart des municipalités, n’est pas une option viable pour Nipissing Ouest, peut-on lire dans le rapport. 

Le paiement annuel de frais d’enregistrement a, lui aussi, été considéré injuste par plusieurs des personnes consultées.

Très peu [de personnes] soutenaient un type quelconque de frais d’enregistrement. Plusieurs personnes ont exprimé leur insatisfaction quant à l’enregistrement obligatoire de leurs roulottes, citant des inquiétudes sur la réglementation excessive et un double contrôle de la municipalité, étant donné que des impôts fonciers sont déjà en place.

Extrait du rapport des consultations publiques sur l’enregistrement des roulottes à Nipissing Ouest

Mais les fonctionnaires insistent, dans le rapport, sur la nécessité d’un règlement. 

Sans enregistrement ou réglementation, la Municipalité est incapable d’inspecter ou sanctionner [les campeurs] qui se débarrassent de leurs déchets de manière non-autorisée, notent-ils dans le document. 

Somme unique et limite du nombre de roulottes 

Le rapport souligne aussi que la majorité [des personnes consultées] préféraient l’option d’une somme payable une seule fois pour l’enregistrement des roulottes par rapport à un paiement annuel. 

Les fonctionnaires recommandent ainsi l’imposition d’une somme pour l'obtention d'un permis d'une durée indéterminée. Le montant exact reste à déterminer. 

Ils suggèrent aussi l’imposition d’une limite de deux roulottes sur les terrains situés dans les zones principalement résidentielles.

Aucune limite n’est suggérée pour tous les autres types de terrains, mais les fonctionnaires municipaux estiment que si le nombre de roulottes devient supérieur à six, une inspection [des lieux] devrait être menée par l’Office de conservation de la nature de North Bay-Mattawa pour s’assurer notamment qu’un système adéquat d’évacuation des déchets y est installé. 

Le rapport recommande également que toutes les roulottes soient disposées à au moins 15 m des cours d’eau et à au moins trois mètres de la limite d’un terrain. 

Si un règlement était adopté, les roulottes existant devraient se conformer à l’entièreté des dispositions d’ici le 31 août 2020.

Le règlement ne concerne pas les parcs à roulottes commerciaux. 

Selon le directeur général de la Municipalité, Jean-Pierre Barbeau, les fonctionnaires municipaux élaboreront un règlement en bonne et due forme en se basant sur les commentaires qu’auront émis les élus mardi soir.

Un vote d’adoption du règlement sera tenu à une date ultérieure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale