•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le verdict sur le statut de la maison Béliveau est repoussé de 30 jours

Une maison de plusieurs étages de style ancien.

La maison Béliveau est située au 700, rue Saint-Jean-Baptiste, à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Radio-Canada

Lors de la réunion du Comité sur la propriété et le patrimoine lundi, le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, a demandé que la décision sur le caractère historique de la maison Béliveau soit repoussée de 30 jours pour lui permettre de prendre connaissance du rapport de l'historien municipal à ce sujet.

La Ville de Winnipeg a indiqué lundi matin qu’elle ne recommandait pas de donner un caractère historique à la maison Béliveau. Mathieu Allard a toutefois demandé que la décision soit reportée afin de lui permettre de revoir l'analyse de l’historien de la Ville.

Ce rapport, réalisé en décembre par Murray Peterson, a été envoyé à Héritage Saint-Boniface, mais Mathieu Allard dit ne pas encore avoir eu l'occasion d'en prendre connaissance.

Les conseillers n’étaient pas au courant qu’il existait, mais Héritage Saint-Boniface avait participé avec l’historien de la Ville pour la réalisation du rapport, alors j’avais une copie que j’ai partagée avec Mathieu Allard, dit Walter Kleinschmit, président d'Héritage Saint-Boniface.

On est content que notre conseiller ait remis la décision à 30 jours [...] pour nous permettre de discuter avec lui, et avec le comité de la différence entre l'aspect historique et l'aspect héritage [du bâtiment], ajoute M. Kleinschmit, en expliquant que l’importance de l'édifice pour la communauté doit aussi être prise en compte, au-delà de l’architecture.

Lundi soir, Mathieu Allard a aussi déposé une proposition au comité Riel pour que la maison Béliveau soit mise en vente suivant le même processus d'appel d'offres que l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

Ce ne sera pas une mise en vente où le meilleur prix gagne, mais où il y a une grille d’évaluation, dit le conseiller de Saint-Boniface. Il souligne que, selon cette grille, 40 % du poids de la décision est donné au bénéfice que la communauté tirera de l'utilisation de l'édifice prévue par l'acheteur.

Les membres du comité de l'immobilier et de l'urbanisme décideront le mois prochain si le même processus d'appel d'offres sera suivi ou non.

Avec les informations d'Amélie David

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique municipale