•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Labeaume demande une autre sortie pour le tunnel Québec-Lévis

Photo du stade Canac et de l'autoroute Laurentienne en janvier 2020

Selon les prévisions, un nouveau tunnel Québec-Lévis pourrait déboucher dans le secteur du stade Canac et de l'autoroute Laurentienne à Québec.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Le maire de Québec Régis Labeaume croit qu'un futur tunnel entre Québec et Lévis ne peut déboucher dans le quartier Saint-Roch, comme prévu actuellement.

La semaine dernière, le gouvernement a placé un nouveau tracé entre les deux centres-villes en tête de liste pour la réalisation d'un 3e lien.

Or, le scénario prévoit une sortie à proximité du Stade Canac et de l'Autoroute Laurentienne.

Je ne veux pas que les gens de Saint-Roch soient touchés par ça. Quand on y pense, ils ne sortiront pas là, ça ne fait pas de sens, a déclaré Régis Labeaume, lundi après-midi.

En soirée, lors de la séance du conseil municipal, il en a rajouté.

On va s’arranger afin que la sortie de ce tunnel-là ne crée aucun dommage, a-t-il précisé. On va défendre les citoyens de Québec.

Vers un projet cohérent

Régis Labeaume demeure cependant convaincu que le nouveau tracé proposé par le gouvernement représente un « gain net » pour la région.

Ce projet-là vient faire le lien cohérent entre les deux rives, a-t-il assuré.

Selon lui, il faut cependant bien intégrer le futur tunnel à une éventuelle conversion de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain entre la rue Soumande et le quartier Saint-Roch.

Le ministre Bonnardel et moi on a convenu de travailler ensemble, s’est réjoui le maire Labeaume en parlant du responsable du portefeuille des Transports.

L’opposition a des questions

C'est certain que l'aménagement, ça pose de sérieuses questions, a pour sa part indiqué le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Québec, Jean-François Gosselin.

De son côté, le conseiller Jean Rousseau n’a pas mâché ses mots.

Québec perd et Lévis gagne, a-t-il déclaré.

Selon lui, peu importe l’endroit où le futur tunnel débouchera sur l’autoroute Laurentienne, la nouvelle mouture du projet de 3e lien a le potentiel de générer une arrivée massive de voitures dans le centre-ville.

Avec les informations d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale