•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec s'engage dans la revitalisation du Carré Laval

Croquis d'un futur Carré Laval.

À terme, l'ancienne carrière Lagacé deviendra un vaste parc agrémenté d'un plan d'eau.

Photo : Radio-Canada / Ville de Laval

Le gouvernement du Québec investira 10 millions de dollars dans le projet de revitalisation du Carré Laval où se situe notamment l’ancienne carrière Lagacé, au centre-ville de Laval.

Ce terrain de 4 millions de pieds carrés délimité par l'autoroute 15, le boulevard du Souvenir, le boulevard Daniel-Johnson et le boulevard Saint-Martin Ouest a été l’objet de nombreux projets au fil des décennies.

Des projets d’hippodrome, de centre récréotouristique, de parc et de tours résidentielles pour ne nommer que ceux-là s’y sont succédé, mais tous sont morts avant d’avoir vu le jour.

Pas facile en effet de valoriser ce terrain contaminé où se situe une ancienne carrière de 60 mètres de profondeur, inondée de surcroît.

Photo aérienne du Carré Laval.

Le site de 4 millions de pieds carrés connu sous le nom de « Carré Laval » est actuellement en friche et contaminé.

Photo : Radio-Canada / Google

Or, le projet présenté lundi par la Ville de Laval avec le soutien financier du gouvernement Legault prévoit transformer le site de l’ancienne carrière Lagacé en un milieu de vie à échelle humaine, carboneutre, animé et attrayant.

Pour y parvenir, Laval pourra compter sur une somme de 10 millions de dollars de 2020 à 2024 que Québec injectera pour décontaminer, réaménager et revaloriser le terrain.

Selon le ministre québécois de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ces sommes doivent contribuer à attirer dans ce secteur des activités de recherche et d'entrepreneuriat dans le cadre du concept des zones d’Innovation que compte développer son gouvernement dans les prochaines années.

La Ville de Laval, qui n’a pas livré d’échéancier précis du projet, compte quant à elle faire de cette partie de son centre-ville un espace moderne et carboneutre qui mise sur une planification urbanistique de l'espace public dans un cadre évolutif.

Le nouvel espace qui sera sans voitures s’articulera autour d’un vaste parc voué aux activités culturelles et sportives agrémenté d’un plan d’eau constitué par l’ancienne carrière inondée.

On y retrouvera aussi des espaces d’habitation, des entreprises et des écoles et des groupes qui oeuvrent dans la recherche et le développement, des bureaux et des espaces commerciaux.

Au moins une vingtaine d’acteurs des milieux scolaire et institutionnel auraient déjà manifesté leur intérêt pour le projet, selon la Ville de Laval.

Croquis d'immeubles au Carré Laval.

Plusieurs immeubles seront aussi érigés sur le terrain de 4 millions de pieds carrés.

Photo : Radio-Canada / Ville de Laval

Le Carré Laval constitue un aménagement urbain distinct. La Ville veut créer un climat accueillant, chaleureux, confortable, sécuritaire et animé pour les entreprises, les travailleurs, les étudiants, les citoyens de Laval et les visiteurs, et ce, de façon à leur transmettre l'envie de s'y attarder, et d'y revenir, explique le maire Marc Demers dans un communiqué.

Les 10 millions de dollars octroyés lundi par le gouvernement du Québec permettront par ailleurs de commencer les travaux de décontamination et d’aménagement du site dès cette année.

La valorisation du Carré Laval est une étape importante du développement économique et social de Laval, une ville qui est appelée à croître considérablement au cours des prochaines années, a pour sa part déclaré le ministre québécois des Finances, Eric Girard.

Avec une population de plus de 437 000 habitants, la ville de Laval est la troisième plus importante ville du Québec en termes démographiques après Montréal et Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !