•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention aux courriels d’hameçonnage jouant sur la peur du coronavirus

Une femme regarde son telephone. Elle porte un masque facial pour se protéger du coronavirus.

Des pirates jouent sur la peur du public pour faire de l’hameçonnage lié au coronavirus.

Photo : Reuters

Radio-Canada

Des pirates informatiques tentent de profiter de la peur suscitée par le coronavirus pour faire de l’hameçonnage et voler des informations personnelles aux gens.

Au moins deux modèles de courriel utilisés à cette fin ont été répertoriés dans les derniers jours par des firmes de cybersécurité. Le premier prétend informer les destinataires des mesures de sécurité « liées à la propagation du coronavirus » et les invite à cliquer sur un lien pour obtenir des informations. 

Cette petite mesure peut vous sauver, dit le courriel.

Capture d'écran d'un courriel d'hameçonnage lié au coronavirus. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des pirates informatiques tentent de profiter de la peur suscitée par le coronavirus pour faire de l’hameçonnage et voler des informations personnelles aux gens.

Photo : Mimecast

Le lien mène en fait à un fichier PDF malveillant qui infecte l’ordinateur des victimes.

L’unique intention de ces pirates est de jouer sur la peur du public afin d’augmenter la probabilité que les gens cliquent sur leur lien malveillant, a expliqué par voie de communiqué Francis Gaffney, le directeur du renseignement pour Mimecast, l’entreprise informatique qui a averti les gens de l’existence de ce courriel.

Qu’est-ce qu’une attaque d’hameçonnage?

Une attaque d’hameçonnage est une méthode utilisée par des pirates qui vise à frauder les gens et à soutirer des informations personnelles (mot de passe, numéro de carte de crédit, identité, etc.) en se faisant passer pour une personne ou un organisme de confiance. Le plus souvent, les victimes sont invitées à se connecter sur un faux site web qui a toutes les allures d’un vrai, ce qui permet aux pirates d’enregistrer les informations en question.

Un autre courriel d’hameçonnage lié au coronavirus a récemment été découvert par la firme de cybersécurité KnowBe4. Celui-ci prend les allures d'un message légitime du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, un organisme américain qui émet des informations de santé d’intérêt public.

Capture d'écran d'un courriel d'hameçonnage lié au coronavirus. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le second courriel d’hameçonnage lié au coronavirus qui circule sur le web

Photo : KnowBe4

Un lien qui semble mener au site web de l'organisme conduit en fait à une page web qui réplique l’apparence de la plateforme de courriels Outlook dans le but de soutirer des informations personnelles du public.

Rappels de sécurité

La firme Mimecast a émis trois recommandations en lien avec ces nouvelles campagnes d'hameçonnage :

  • Faites preuve de vigilance lorsque vous recevez un courriel en lien avec la prévention du coronavirus.

  • Servez-vous des solutions de cybersécurité sur vos appareils numériques, comme des antivirus.

  • Adoptez de bonnes pratiques d’hygiène numérique, comme se servir de mots de passe forts.

Il est recommandé de ne jamais cliquer sur des liens provenant de sources inconnues ou douteuses et de ne jamais entrer ses renseignements personnels sur un site web auquel on n’a pas accédé soi-même.

Avec les informations de Wired, et Forbes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cybersécurité

Techno