•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : l'Ontario se prépare à accueillir les Canadiens rapatriés de Chine

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, David Williams, et son adjointe, la Dre Barbara Yaffe.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, David Williams, et son adjointe, la Dre Barbara Yaffe, font le point sur le coronavirus dans la province.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les autorités ontariennes de la santé publique ont indiqué lundi travailler avec le gouvernement fédéral pour accueillir le mieux possible les Canadiens qui seront rapatriés de Chine et pris en charge à la base militaire de Trenton dans l'est de la province.

Le gouvernement canadien a affrété un avion qui est « prêt à partir » pour rapatrier les Canadiens qui sont coincés dans la province de Hubei, où est située la ville de Wuhan. Ottawa attend le feu vert des autorités chinoises pour fixer la date du vol.

Nous travaillons beaucoup avec nos homologues fédéraux à tous les niveaux pour essayer de régler les détails sur comment ça va être géré, a précisé le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, David Williams, en ajoutant que les ressortissants canadiens rapatriés devront rester à la base militaire de Trenton pendant 14 jours.

Nous devons aussi nous assurer que le protocole est suivi à la lettre et en même temps prendre en compte le fait que ce sont des individus qui viennent d'une situation difficile [...]. Nous n'avons pas la liste des passagers. Ils pourraient avoir d'autres problèmes de santé, donc nous essayons d'instaurer un processus pour qu'ils reçoivent des soins complets, a-t-il expliqué.

David Williams a précisé que les individus rapatriés ne seront sans doute pas tous des résidents de l'Ontario et que la santé publique devra se coordonner avec d'autres provinces.

Il a aussi rappelé qu'ils seront examinés plusieurs fois avant de monter dans l'avion puis suivis pendant le vol et examinés à leur arrivée au Canada.

La situation au Canada

Jusqu'à maintenant, il y a quatre cas confirmés du virus 2019-nCoV au Canada, y compris trois en Ontario.

Vendredi dernier, le premier cas canadien, un quinquagénaire de la région de Toronto qui a contracté la maladie en Chine, a reçu son congé de l'hôpital. Il demeurera toutefois en quarantaine à domicile jusqu'à nouvel ordre.

Sa femme, qui était en isolement à la maison après avoir été infectée elle aussi, se porte bien, affirment les autorités.

Le troisième cas ontarien est celui d'une étudiante de l'Université Western de London, dont les symptômes sont mineurs, selon la santé publique. La jeune femme dans la vingtaine qui se repose chez elle avait aussi voyagé dans la région de Wuhan, l'épicentre du coronavirus en Chine.

La Colombie-Britannique a également recensé un cas. Il s'agit d'un homme dans la quarantaine qui voyageait fréquemment en Chine pour le travail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !