•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : les Canadiens en provenance de Chine atterriront à Trenton, en Ontario

Une main agite un petit drapeau du Canada alors qu'un homme portant un masque marche dans un aéroport.

Affaires mondiales Canada a déclaré dimanche avoir reçu 325 demandes de Canadiens qui souhaitent quitter la province de Hubei, celle qui est la plus durement touchée par l'épidémie.

Photo : Reuters / Carlos Osorio

Radio-Canada

L'avion qui transportera les Canadiens en provenance de Chine, pays frappé par l'épidémie de coronavirus, atterrira à la base des Forces armées canadiennes de Trenton, en Ontario, a annoncé dimanche le cabinet du premier ministre.

Le gouvernement du Canada a affrété un avion, qui est prêt à partir, a communiqué Affaires mondiales Canada, qui précise que l’avion atterrira à Hanoï, au Vietnam, et se rendra à Wuhan, où l’espace aérien est actuellement fermé, dès que nous aurons reçu l’autorisation du gouvernement chinois d’atterrir.

Affaires mondiales Canada a déclaré dimanche avoir reçu 325 demandes de Canadiens qui souhaitent quitter la province de Hubei, celle qui est la plus durement touchée par l'épidémie.

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué dimanche le Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter notamment des mesures prévues pour accueillir les passagers.

Sous surveillance médicale

Selon le gouvernement, les personnes qui rentrent au Canada subiront un examen médical approfondi avant l’embarquement, pendant le vol, et à leur arrivée à la base.

Les passagers seront notamment soumis à des tests de dépistage rigoureux ainsi qu’à une période d’observation à la base pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens, indique le cabinet du premier ministre.

https://ici.radio-canada.ca/dossier/1005507/coronavirus-situation-ontario-actualite-infections

Les Canadiens qui sont rapatriés, y compris les membres de l'équipage, resteront à la base de Trenton en observation pendant 14 jours, selon le communiqué.

Plus tôt cette semaine, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a indiqué par ailleurs que les négociations sont complexes avec les autorités locales pour permettre aux Canadiens de quitter les villes en confinement afin de gagner les aéroports.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !