•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de coronavirus à bord d'un bateau de croisière en Italie

Le Costa Smeralda est un paquebot pouvant transporter des milliers de voyageurs.

Le Costa Smeralda se trouve au port de Civitavecchia, près de Rome.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Medichini/AP

Stéphane Bordeleau

Les quelque 7000 passagers et membres d'équipage du navire ont été autorisés à débarquer, puisque les tests sur un couple chinois dont l'épouse présentait des symptômes suspects se sont avérés négatifs.

Plusieurs voyageurs canadiens, dont deux Québécois, étaient confinés sur le bateau immobilisé au port de Civitavecchia, près de Rome.

Le protocole sanitaire a été déclenché à bord du Costa Smeralda jeudi matin en raison de la présence à bord d’une femme d’origine chinoise de 54 ans qui présentait des symptômes suspects de toux et de forte fièvre.

La femme et son conjoint ont aussitôt été placés en confinement et les passagers gardés à bord du navire.

L’itinéraire du Costa Smeralda comportait notamment des escales à Marseille, en France, à Barcelone, en Espagne, et à Palma sur l’île espagnole de Majorque.

Selon Serge Simard, un touriste québécois confiné à bord du navire, les passagers qui devaient monter à bord jeudi matin à partir du port de Rome ont été autorisés à embarquer en après-midi.

À bord, tout se déroulait normalement, a précisé M. Simard. Les passagers pouvaient circuler librement sur le bateau et les activités se déroulaient comme prévu à l’exception de l’annulation des sorties et excursions prévues à Rome.

L’ambiance est calme, mais les gens sont déçus d’avoir raté la visite de Rome, témoigne le résident de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Ce matin nous attendions pour notre excursion vers Rome à 8 h 15. Un message intercom nous a avisés que nous étions en attente d’une autorisation des inspections sanitaires en Italie avant d’ouvrir les portes.

Serge Simard, touriste québécois à bord du Costa Smeralda
Un homme pose devant un mur de tapisserie.

Serge Simard, originaire de Saint-Jérôme, au Québec, est à bord du Costa Smeralda.

Photo : Radio-Canada / Serge Simard

Ce n’est qu’à 13 h qu’on nous a dit que nos excursions étaient annulées. Pour le reste, rien sur les motifs, mais nous avions déjà lu [sur la situation] dans les médias québécois.

À l’exception de quelques voitures de police italiennes sur les quais en matinée, M. Simard affirme n’a observé aucune scène suggérant que des mesures sanitaires d’urgence étaient déployées à bord, sinon la présence de plusieurs touristes asiatiques qui portaient des masques.

Le couple qui présente des symptômes suspects serait arrivé à Milan le 25 janvier en provenance du territoire chinois de Hong Kong, avant d’embarquer le même jour à bord du navire dans la ville italienne de Savona, pour une croisière d'une semaine en Méditerranée.

Nous avons été alertés au petit matin par le ministère de la Santé et avons envoyé trois médecins à bord pour effectuer des prélèvements, a indiqué à l'AFP une porte-parole du centre sanitaire de Civitavecchia.

Selon l'AFP, c'est le maire de Civitavecchia, Ernesto Tedesco, qui a ordonné l'arrêt du débarquement de bagages et de passagers sur les quais, par mesure de précaution.

Je dois protéger la santé de mes concitoyens. Pour le moment, seuls des bagages ont été débarqués du navire, pas les passagers, a expliqué le maire à la chaîne Rainews24, quelques moments avant la publication des résultats négatifs de l'analyse des échantillons recueillis à bord.

Le bateau peut transporter jusqu'à 6000 passagers.

Le Costa Smeralda est accosté au port de Civitavecchia.

Photo : Reuters / Reuters TV

J’espère que nous allons quitter ce soir pour La Spezia, mais nous n’avons aucune idée pour la suite des choses, conclut Serge Simard qui n’en est pas à sa première crise lors d’une croisière.

Nous avons un peu d’expérience en la matière […] Il y a 2 ans nous étions à bord du Celebrity Equinox, au Mexique, lorsqu’il y a eu l’accident d’autobus. Dix morts, dont 1 québécoise, 20 blessés, a raconté M. Simard. Comble de la malchance, il a aussi manqué son escale à Marseille lors de cette croisière en raison d’une grève dans le port français.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

International