•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se rendre en Ontario pour recycler ses bouteilles de verre

Consigne de bouteilles en verre en Ontario.

De nombreux résidents du Québec vendent en Ontario leurs bouteilles achetées à la SAQ.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec doit annoncer jeudi la mise en place d'une consigne pour les bouteilles de vin et de spiritueux, une mesure réclamée depuis longtemps. De nombreux résidents du Québec vendent leurs bouteilles achetées à la SAQ en Ontario par souci de l'environnement et pour toucher le montant de la consigne.

Suzanne et Roland Leduc, deux résidents du Québec, en font partie. Ils ont fait 45 minutes de route pour venir à Hawkesbury dans l'Est ontarien pour vendre des bouteilles vides ramassées au Québec. Le coffre de leur véhicule en déborde.

S’il y en a 300, c'est beau. Le plus payant, c'est 500 [bouteilles] et plus, mais ça ne rentre pas dans mon camion.

Roland Leduc

Suzanne et Roland font le déplacement chaque semaine. Ils récoltent 20 ¢ par bouteille d’alcool. Ils quittent le comptoir avec 60 $ en poche.

Et ils ne sont pas les seuls sur les lieux. Plusieurs voitures immatriculées au Québec se trouvent au stationnement.

Aujourd’hui, c’est tranquille [dans ce stationnement], confie Ronald Roberts. D’habitude, il y a de petites remorques pleines de bouteilles. Si, au Québec, on pouvait faire ça, ce serait très bien, dit-il.

Un autre couple est sur les lieux pour en profiter. Sylviane Foisy et Raymond Caron sont venus avec au moins 120 bouteilles et ils disent le faire principalement [pour] l'environnement.

Un succès en Ontario

En Ontario, la consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux existe depuis 13 ans.

Chaque année, 233 millions de bouteilles sont récupérées dans les Beer Store.

Le verre récupéré est mieux trié et de meilleure qualité, parce qu'il n'est pas contaminé par d'autres matières recyclables.

Québec est dû pour ça. On est rendu là, estime Sylvain Noël, présent sur les lieux.

En Ontario. 87 % des bouteilles récupérées sont recyclées, alors qu’au Québec la très grande majorité des bouteilles de verre récupérées sont envoyées dans des sites d'enfouissement en raison de la faible qualité du verre obtenu.

Ça empêcherait le monde de gaspiller. On fait du compost, on fait du recyclage pourquoi pas de la consigne?

Suzanne Leduc

Vendre ses bouteilles vides... en Ontario

Suzanne et Roland disent attendre avec impatience le jour où ils pourront retourner leurs bouteilles de verre au Québec.

Leur souhait pourrait être exaucé. La Société des alcools du Québec (SAQ), qui a longtemps été réticente à l’idée de s’engager dans le processus de récupération de ses bouteilles de verre, se dit désormais prête à être de la partie. La présidente et chef de la direction de la société d'État en a fait l’annonce devant une commission parlementaire sur le recyclage et la valorisation locale du verre.

D’après le reportage de Jean-Philippe Robillard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Recyclage

Environnement