•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nemaska Lithium se cherche un acheteur ou un investisseur

Le projet Whabouchi de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium veut exploiter la mine Whabouchi, située à environ 300 km au nord de Chibougamau.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Ayant réglé un litige judiciaire en échange de 30 millions de dollars américains, Nemaska Lithium, qui est à l'abri de ses créanciers depuis le 23 décembre, a annoncé mercredi la mise en place d'un processus pour trouver un acheteur ou un investisseur.

L'entreprise, qui souhaite achever son projet de mine et d'usine de transformation de lithium à Shawinigan, a obtenu une ordonnance du tribunal et sera épaulée dans ses démarches par le contrôleur PricewaterhouseCoopers et deux autres firmes.

Si tout se déroule comme prévu, Nemaska Lithium souhaite que la clôture d'une éventuelle transaction se fasse vers la mi-août.

Par ailleurs, une entente de principe est également intervenue avec Nordic Trustee, le fiduciaire de titres obligataires valant 350 millions de dollars américains émis en 2018. Puisque Nemaska Lithium n'avait pas eu recours à cette somme, elle estimait être libérée de ses obligations, alors que Nordic Trustee réclamait une pénalité de 93 millions de dollars américains.

L'entreprise devra toutefois verser 30 millions de dollars américains pour être libérée de ses obligations.

Nemaska Lithium, dont le principal actionnaire est Investissement Québec avec une participation d'environ 13 %, souhaitait transformer, dans une usine électrochimique à Shawinigan, du minerai de spodumène extrait de la mine Whabouchi en sels de lithium à valeur ajoutée. Ces derniers seraient ensuite vendus à des fabricants de matériaux de cathodes destinés aux batteries rechargeables au lithium-ion.

La facture du projet, initialement estimée à 875 millions de dollars, a bondi à 1,4 milliard de dollars en raison des dépassements de coûts, ce qui a forcé la compagnie à trouver plus d'argent, en plus d'interrompre la construction de son usine de Shawinigan. Québec a injecté 130 millions de dollars dans l'aventure, dont 80 millions de dollars en capital-actions.

La compagnie avait négocié avec la firme londonienne Groupe Pallinghurst à propos d'un investissement potentiel de 600 millions de dollars, mais il n'y a pas eu d'entente.

Lundi, Nemaska Lithium avait annoncé le licenciement de 29 travailleurs, soit environ la moitié de son effectif. Le couperet était également tombé en octobre dernier.

Un texte de Julien Arsenault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !