•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michael Chong ne briguera pas la direction du Parti conservateur

Un homme avec un complet et une cravate.

Le député conservateur Michael Chong. (photo d'archives)

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Francis Beaudry

Le député conservateur fédéral de l'Ontario Michael Chong ne sera pas candidat à la succession d’Andrew Scheer.

Dans un communiqué de presse publié sur Twitter, le député de Wellington — Halton Hills a simplement affirmé que ce n’était pas le moment pour lui de se lancer dans la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Michael Chong affirme qu’il va toutefois suivre la course au leadership de près au cours des prochains mois.

Selon lui, le prochain chef devra unifier les différentes factions présentes au sein du parti qui comprend des conservateurs sociaux, des conservateurs sociaux-progressistes, des libertaires, des bleus et des conservateurs fiscaux.

Il a également appelé le prochain chef à élargir le parti et à rejoindre un plus grand groupe d'électeurs.

Michael Chong n’a pas donné son appui à un candidat en particulier, mais il affirme que le prochain chef devra se doter d’un programme ambitieux pour faire face au rendement économique et environnemental insatisfaisant du Canada.

Il a aussi affirmé que le prochain chef devra maîtriser les deux langues officielles du Canada.

Michael Chong a été élu pour la première fois en 2004. Il avait été nommé ministre des Affaires intergouvernementales en 2006 dans le premier Cabinet de Stephen Harper, et avait tenté sa chance à la chefferie en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique