•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chevaux sauvages et cowboys de Tsilhqot'in au coeur d'une série documentaire

La série de 10 épisodes est diffusée sur la chaîne History Canada.

Des cowboys de la Première Nation Xeni Gwet'in dans la vallée de Nemaiah au coucher du soleil.

Des cowboys de la Première Nation Xeni Gwet'in, dans la vallée de Nemaiah, au coucher du soleil.

Photo : History Canada

Radio-Canada

Ils coexistent loin des regards, dans une région éloignée de Cariboo, en Colombie-Britannique. Aujourd'hui, les chevaux sauvages de la vallée de Nemaiah et leurs protecteurs autochtones font l'objet d’une série documentaire.

The Wild Ones raconte l'histoire des membres de la Première Nation Xeni Gwet'in qui gèrent la population de chevaux sauvages sur le territoire traditionnel Tsilhqot'in, vaste de 1800 km carrés.

Le producteur de la série, Barry Davis, a entendu parler des chevaux sauvages Qayus par un ami producteur qui ne cessait d'en entendre autour de feux de camp, quand il travaillait sur une autre série dans la région.

Je suis un Canadien de l'est. Donc, c'était tout nouveau pour moi, avoue M. Davis.

Deux ans ont passé entre sa première visite dans la vallée de Nemaiah en 2017 et l’obtention d’un financement lui permettant de filmer la série.

Des cowboys de la Première Nation Xeni Gwet'in dans la vallée de Nemaiah.

La série documentaire «The Wild Ones » suit les Xeni Gwet'in et leurs chevaux sauvages dans la vallée éloignée de Nemaiah, à Cariboo, en Colombie-Britannique.

Photo : History Canada

Le documentaire met en vedette Howard Lulua, l'un des cowboys Xeni Gwet'in. Ses plus vieux souvenirs concernent le cheval, révèle le producteur.

Ces gens ont grandi en montant des chevaux, raconte M. Davis. S'ils en avaient besoin, ils devaient aller chercher un cheval sauvage et l'entraîner, puis le monter.

« Quand on décide de prendre un cheval dans la nature, on prend un engagement de 30 ans envers cet animal dont on va prendre soin. »

— Une citation de  Barry Davis, producteur

La série permet de « regarder dans une fenêtre du monde » méconnue, selon le producteur. Lui-même n'en connaissait pas l’existence il y a à peine 14 mois, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !