•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film de Roman Polanski en tête des nominations aux Césars

L'homme tient un trophée.

Roman Polanski a reçu le César du meilleur réalisateur en 2014 pour « La Vénus à la fourrure ».

Photo : AP Photo / Lionel Cironneau

Radio-Canada

J’accuse, de Roman Polanski, dont la sortie a été perturbée par une nouvelle accusation de viol contre le réalisateur, mène les nominations pour les Césars 2020, les récompenses françaises du cinéma, a annoncé mercredi l’Académie des Césars.

Le film de Roman Polanski est le récit de l’affaire Dreyfus, une affaire sociale et politique survenue en France à la fin du 19e siècle alors que le capitaine Alfred Dreyfus est accusé de trahison puis innocenté. L'histoire est vue à travers les yeux d’un personnage secondaire.

Le film est finaliste en lice dans les catégories les plus prestigieuses, dont celles du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur acteur.

Une sortie controversée

La sortie du film, en novembre dernier, avait ravivé la polémique sur les égards réservés par le monde du cinéma au réalisateur, accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes.

Roman Polanski a toujours contesté ces accusations. On n’est pas une instance qui doit avoir des positions morales, tous les films sortis entre le 1er janvier et le 31 décembre sont éligibles, a justifié mercredi le président de l’Académie des Césars, Alain Terzian.

Sauf erreur de ma part, 1,5 million de Français [sont allés] voir son film, interrogez-les, a-t-il dit.

Des nominations pour Les misérables et La belle époque

Les films Les misérables de Ladj Ly, film coup de poing sur les banlieues françaises, et La belle époque de Nicolas Bedos récoltent chacun 11 nominations.

Des policiers vêtus de vestes pare-balles descendent une rampe.

Une scène tirée du film « Les misérables », de Ladj Lyle

Photo : SRAB Films

Les acteurs Jean Dujardin dans J’accuse, Daniel Auteuil dans La belle époque, Damien Bonnard dans Les misérables, Vincent Cassel et Reda Kateb dans Hors normes, Melvil Poupaud dans Grâce à Dieu et Roschdy Zem dans Roubaix : une lumière sont nommés pour le prix d’interprétation masculine.

Pour le César de la meilleure actrice, Adèle Haenel et Noémie Merlant dans Portrait de la jeune fille en feu font partie des nommées, face à Anaïs Demoustier dans Alice et le maire, Eva Green dans Proxima, Chiara Mastroianni dans Chambre 212, Doria Tillier dans La belle époque et Karin Viard dans Chanson douce.

Les prix seront remis le 28 février lors de la cérémonie, rendez-vous annuel du cinéma français.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !