•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une piste cyclable sur le chemin de la Ballade à Matane

Trois cyclistes

Des cycliste sur une piste en campagne

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Joane Bérubé

La Ville de Matane relance son projet d’une piste cyclable qui partirait du parc des Îles pour joindre le camping municipal.

Un éboulis survenu sur le chemin de la ballade en 2017 avait forcé la Ville à revoir ses plans.

Après avoir analysé diverses solutions, la Ville avait finalement décidé, le printemps dernier, de fermer le chemin à la circulation en raison des dangers.

Trois résidents permanents ont été expropriés et leurs maisons détruites au cours de l’été.

La Ville avait construit l'an dernier un muret pour protéger la route

La Ville avait construit l'an dernier un muret pour protéger la route (archives)

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires de résidences secondaires du secteur avaient été invités à créer une association privée qui deviendrait propriétaire du chemin et responsable de la gestion des terrains, de façon communautaire.

Toutefois, selon le maire de Matane, Jérôme Landry, le terrain est finalement moins instable que prévu. Au fil du temps, le glissement de terrain s’est stabilisé. Il n’y a pas eu de mouvements. On considère que le secteur est beaucoup plus sécuritaire, commente le maire.

Cette stabilité rend donc possible l’aménagement d’une piste cyclable qui formera une boucle d’environ 10 km, au départ du parc des Îles jusqu’à la passerelle multifonctionnelle René-Lavoie. La piste emprunterait ensuite la route 195 pour un retour au centre-ville de Matane.

Le ministère des Transports prévoit de son côté effectuer des travaux sur la route 195 qui incluent l’aménagement d’une piste cyclable. Il ne resterait pas grand bouts à faire pour que notre aménagement puisse rejoindre cette portion-là, ajoute Jérôme Landry.

Les cyclistes pourraient ainsi longer les deux rives de la rivière Matane.

Une seule zone, un cap de pierre qui surplombe la rivière, devra être réaménagée. On ne parlera pas d’une piste cyclable de 10 pieds de large parce qu’il y a quand même de l’érosion. Ce qu’on veut, c’est défoncer ce cap de pierres pour qu’on puisse passer de manière très sécuritaire, explique le maire Landry.

Le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement a déjà été obtenu. Les travaux devraient être lancés au printemps.

Les maisons du secteur sont situées dans le boisé près de la rivière

Les maisons du secteur ont été expropriées, seules demeurent les résidences secondaires. (archives)

Photo : Radio-Canada

Le transfert de propriété entre la Ville de Matane et l’association des propriétaires du chemin de la Ballade n’a pas encore été conclu, mais le maire croit qu’il sera possible de négocier une entente avec le groupe.

Informée du projet de la Ville, l’Association indique qu’elle rencontrera la Ville au cours des prochaines semaines et attendra d’en savoir plus avant de commenter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales