•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon-Olivier Fecteau et Anne-Élisabeth Bossé dans un film de zombies

De nouvelles capsules web de la série «En audition avec Simon» seront diffusées sur ICI Tou.tv.

Simon Olivier Fecteau

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

Cecile Gladel

« Une mystérieuse molécule transforme les habitants de L’Île-des-Paons, enclave urbaine huppée aux abords de Montréal, en cannibales monstrueux. » C’est la prémisse de Brain Freeze, le film de Julien Knafo, dans lequel Simon-Olivier Fecteau jouera l’un des personnages principaux.

Celui qui a réalisé les quatre derniers Bye bye incarnera un animateur de radio qui fait le lien entre l’île en question et la métropole. Une sortie de radio-poubelle. [L’animateur] essaye d’aller chercher des cotes d’écoute. C’est un rôle riche et intéressant pour Simon-Olivier [Fecteau], on le verra tout au long du film. C’est lui qui va relayer ce qui se passe sur l’île, explique en entrevue téléphonique le réalisateur et scénariste Julien Knafo.

Il ajoute que le personnage de Simon-Olivier Fecteau joue beaucoup sur les risques potentiels d’aller aider les personnes qui sont mises en quarantaine sur l’île. Julien Knafo y voit un lien avec les migrants qu’on hésite à accueillir.

Anne-Élisabeth Bossé sera un zombie dans ce film, un rôle qu'elle a toujours voulu interpréter. Elle sera la mère d'André, un jeune garçon prisonnier sur l'île. Je savais déjà qu’elle était pétillante, talentueuse et que son humour contagieux était palpable dans les multiples rôles qu’elle avait interprétés au cinéma et à la télévision, a souligné Julien Knafo.

Marianne Fortier incarnera Patricia, la fille de Dan, interprété par Roy Dupuis. Je crois qu’il y a une grande part d’instinct dans nos choix en tant que réalisateur. Avant même de l’approcher pour le rôle, elle avait eu vent du projet. Tout comme moi, elle était préoccupée par les thèmes soulevés dans #BrainFreeze (Nouvelle fenêtre) : l’environnement, la peur de l’autre, l’appât du gain, les radios poubelles… S’en est suivi une session de travail absolument délirante où beaucoup de choses ont rendu évident qu’elle était parfaite pour le rôle de Patricia, un personnage qui vit des choses peu banales, a écrit Julien Knafo sur la page Facebook de Palomar Films, qui produit le film et présente chaque semaine un acteur ou une actrice qui fera partie du film.

Iani Bédard joue André, un jeune de 13 ans prisonnier de l’île et nouvellement orphelin. Il a la responsabilité de sa demi-sœur de 11 mois.

Une histoire de zombies différente

Le scénariste précise que le film, une comédie noire, n’est pas une histoire classique de zombies.

Les zombies sont très différents de ce qu’on a l’habitude de voir. On s’éloigne du zombie mangeur de chair, mais plus contrôlé par un sorcier. [...] Je me sers des zombies pour plusieurs choses, dont l’environnement, un sujet qui m’a toujours inquiété.

Julien Knafo

La prémisse est qu’une molécule se répand par le gazon des terrains de golf. L’île dans l’histoire est inspirée de L’Île-des-Sœurs, un quartier de l’arrondissement Verdun. Cette zone doit être mise en quarantaine. Je suis partie d’une idée amusante à la base. Ce serait drôle de faire un film de zombie à L’Île-des-Sœurs, explique le scénariste.

Julien Knafo a utilisé l’urgence climatique, les idées de protectionnisme et la crise des migrants pour élaborer son scénario

Un travail de huit ans

L’écriture du scénario a commencé il y a huit ans, et le réalisateur se dit aujourd'hui inquiet de voir que la réalité a rattrapé la fiction. Il pense en particulier au projet du président américain Donald Trump de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique. C’est absurde de vouloir se couper du monde. Quelle idée de vouloir se protéger en s’emmurant! s’insurge-t-il.

Le réalisateur est aussi étonné de voir que la réalité rattrape la fiction avec l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement en Asie.

Je regardais une vidéo d’un jeune qui raconte ce qui se passe dans sa ville en Chine qui est coupée du monde, et ça ressemblait à la vidéo que fait dans le film le jeune André alors que l’île est aussi coupée du monde.

Julien Knafo

Un premier film

Brain Freeze sera le premier long métrage réalisé en solo par Julien Knafo.

Le titre pourrait changer d’ici la sortie du film. C’est une expression anglophone utilisée au Québec, mais [qu'on a gardée] en anglais, donc on y réfléchit, souligne le réalisateur.

Julien Knafo a travaillé avec l’écrivain Jean Barbe pour les versions finales de l’histoire.

L'homme est photographié de côté.

Le réalisateur et scénariste Julien Knafo

Photo : Laurier- Photographie

Il précise que le film ne fait pas dans la caricature et qu'il est plus près du style des frères Cohen. La facture visuelle est très recherchée, précise-t-il.

Le tournage du film commence à la mi-février. La participation d’autres acteurs et actrices sera annoncée au cours des prochaines semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts