•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coronavirus provoque une pénurie de masques à Québec

Les craintes liées à la propagation du coronavirus ont provoqué une pénurie de masques chirurgicaux au Canada.

Photo : Radio-Canada / Mugoli Samba

Jean-François Nadeau

Les craintes liées à la propagation du coronavirus ont provoqué une pénurie de masques chirurgicaux dans de nombreuses villes canadiennes, y compris à Québec.

Les employés de quatre pharmacies du centre-ville contactés par Radio-Canada confirment la pénurie de masques.

Ils ne savent pas quand leurs commandes vont arriver, car les fournisseurs aussi sont en rupture de stock.

J'avais connu la crise du H1N1 en 2008. Là, à court terme, c'est pire. On tombe en rupture de stock sur ces types de produits là. On essaie de rationner chaque client pour que tout le monde puisse avoir des quantités. Tout le monde tire la couverte de son côté, affirme le vice-président de Paramedic, Mathieu Roy.

L'entreprise est un des principaux fournisseurs de masques chirurgicaux des pharmacies.

On s'est fait carrément dévaliser, je vous dirais. Ce qu'on peut vendre en une année, on l'a vendu en deux jours.

Mathieu Roy, vice-président, Paramedic

Destinés à la Chine

Aucun cas de coronavirus n'a encore été officiellement répertorié au Québec. Dans la capitale, des touristes et des citoyens canadiens d'origine chinoise se procurent des masques pour les envoyer en Chine.

Présentement, il est pratiquement impossible de trouver des masques chirurgicaux sur le marché mondial. La Chine est le plus grand fabricant au monde et ils gardent leurs masques. C'est ce qui cause le problème, explique Mathieu Roy.

Hôpitaux touchés

La pénurie touche également les établissements de santé.

Dufort et Lavigne est l'un des principaux fournisseurs de masques chirurgicaux dans les hôpitaux du Québec.

L'entreprise affirme privilégier ses clients habituels.

On a énormément de demandes. Il y a plusieurs compagnies qui nous appellent, des hôpitaux aussi à travers le Canada et des cliniques qui n'étaient pas à contrat avec nous. On les met sur une liste d'attente, explique le directeur des ventes, Stéphane Tardif.

La plupart des masques qui ne proviennent pas de la Chine sont fabriqués à l'étranger.

Les commandes prennent habituellement entre deux et quatre mois à arriver chez les fournisseurs.

Avec la pénurie, les délais de livraison pourraient allonger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé publique