•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une délégation de la République démocratique du Congo en mission économique au Manitoba

Un homme avec des lunettes debout.

Le gouverneur Izato Nzege Koloke explique que les régions de la RDC regorgent de nombreuses ressources et présente des occasions d’affaires pouvant intéresser les entrepreneurs du Canada.

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

Le gouverneur de la province du Nord-Ubangi, en République démocratique du Congo (RDC), Izato Nzege Koloke, dirige une délégation qui s'est arrêtée à Winnipeg pour rencontrer les entrepreneurs manitobains et établir des partenariats.

Au cours de sa visite de deux jours, la délégation s'est rendue au Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM), au World Trade Centre Winnipeg, à l’Université de Saint-Boniface et au palais législatif.

Izato Nzege Koloke explique que la province du Nord-Ubangi regorge de ressources et présente des occasions d’affaires pouvant intéresser les entrepreneurs du Canada.

La République du Congo est un scandale géologique, dit-il. Tout est encore potentialité, il faut transformer.

Pour illustrer son propos, il cite un projet de la Banque mondiale au Nord-Ubangi, qui a permis de découvrir d’importants gisements de cuivre, de cobalt, de diamants et d’or.

La province du Nord-Ubangi a également beaucoup de cours d'eau et une centrale hydroélectrique, ajoute le gouverneur.

Généralement c’est Hydro-Québec qui a toujours travaillé au Congo, dit-il. Maintenant j’aimerais ouvrir la porte à Hydro-Manitoba pour qu’elle vienne s’installer dans le nord du pays où se trouve ma province.

Il croit que l’expertise du Manitoba dans le domaine des mines et de l'hydroélectricité peut être un atout pour les entreprises manitobaines.

Sa visite est l’occasion de rencontrer des entrepreneurs de différents secteurs d'activité qui aimeraient s’installer dans la province du Nord-Ubangi et ailleurs au pays.

M. Nzege Koloke souligne que l’agriculture occupe également une place importante au Nord-Ubangi.

Outre les ressources, il indique que sa région occupe une position stratégique sur le continent africain. Nous sommes au beau milieu du continent, à mi-chemin de l’océan Indien et à mi-chemin de l’océan Pacifique, dit-il. De plus, nous avons un pont qui relie ma province à la République centrafricaine.

La sécurité

Le gouverneur reconnaît que les gens ont souvent des réticences à s’aventurer en RDC pour des raisons de sécurité. Il explique que le pays de 81 millions d’habitants est divisé en deux grandes entités. Alors que l'est fait face à des défis sécuritaires, l’ouest du pays a toujours vécu paisiblement, dit-il.

Des personnes assises dans une salle et deux hommes debout devant eux.

Le passage de la délégation de la République démocratique du Congo au World Trade Centre Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Il rappelle qu’Hydro-Québec travaille en RDC depuis des années et qu’il a lui-même fait ses études à Montréal avant de retourner dans son pays d’origine.

Depuis janvier 2019, la République démocratique du Congo a un nouveau président, Félix Tshisekedi.

Selon Izato Nzege Koloke, ce président a une nouvelle vision pour le pays et l’ensemble du gouvernement travaille à promouvoir la RDC comme une destination d’affaires.

Après le Manitoba, la délégation se rendra au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Entrepreneuriat