•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes appuient les grands projets industriels pour contrer l’exode

Les cinq jeunes professionnels posent en compagnie de Karine Trudel et Sandra Rossignol.

La conférence de presse des cinq jeunes professionnels était chapeautée par la porte-parole du mouvement, Karine Trudel, et par la dg de la Chambre de commerce, Sandra Rossignol.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Radio-Canada

Cinq jeunes professionnels unissent leur voix pour appuyer le mouvement « Je crois en ma région ». Ils ont pris la parole mardi pour défendre les grands projets industriels projetés à Saguenay.

Ces jeunes porte-paroles sont issus de domaines différents : la comptabilité, les affaires, l’architecture, les communications et l’activité physique.

Ils appuient les projets d’Arianne Phosphate, de BlackRock et de GNL Québec  parce qu’ils croient que l’essor économique qu’ils provoqueront incitera les jeunes à rester au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Si on n’essaie pas, si on n’amène pas de nouveaux projets, ça ne créera pas d’ouverture, mentionne l’entraîneur physique Philippe Bergeron.

Il explique que l’augmentation du nombre de salariés va nécessairement élargir sa clientèle, et donc assurer son avenir professionnel.  

Je pense que tous les domaines diversifiés font un tout et vont faire en sorte que toutes les entreprises aux alentours vont bénéficier de tout ça, croit M. Bergeron.

Cinq jeunes professionnels et Karine Trudel assis à une table de présentation.

Cinq jeunes professionnels ont pris la parole aux côtés de la porte-parole du mouvement, Karine Trudel.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

L’architecte Alexandre Simard est du même avis. Il croit que les projets d’envergure peuvent convaincre les jeunes de rester ou de revenir dans la région, comme il l’a fait. Il croit que les spécialistes comme lui peuvent contribuer à développer des projets axés sur le développement durable. On est prêt à être partenaire et à collaborer, indique-t-il.

Les jeunes qui ont pris la parole en conférence de presse étaient accompagnés de la directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord, Sandra Rossignol, et de la porte-parole du mouvement « Je crois en ma région », Karine Trudel.

D'après les informations de Catherine Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Industries