•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paulo Coelho efface les brouillons d'un livre avec Kobe Bryant

L'étoile des Lakers de Los Angeles, Kobe Bryant, sourit lors d'une conférence de presse.

Kobe Bryant a perdu la vie, dimanche, dans un accident d'hélicoptère à Calabasas, en Californie.

Photo : Associated Press / Reed Saxon

Radio-Canada

L’écrivain brésilien a révélé qu’il préparait un livre pour enfants avec la vedette du basket-ball Kobe Bryant, mort dimanche dans un accident d’hélicoptère à Los Angeles. Dans ces circonstances, Paulo Coelho a annoncé que le projet ne verrait pas le jour.

L'homme habillé en noir regarde sur le côté.

Paulo Coelho à Genève, en Suisse, le 19 décembre 2014

Photo : The Associated Press / Boris Heger

L’auteur de L’alchimiste a souligné qu’avec la disparition de Kobe Bryant, il venait d’effacer les brouillons du projet, car ce livre avait perdu sa raison d’être.

Vous étiez plus qu’un grand joueur, mon cher Kobe Bryant. J’ai appris énormément en travaillant avec vous.

Paulo Coelho sur Instagram

Cette décision a déçu plusieurs admirateurs de la vedette du basketball, qui se sont rués sur les réseaux sociaux pour demander à l'auteur de changer d'idée.

Il a également partagé un échange de messages avec la vedette de basket-ball dont le film Dear Basketball, qui met en images sa lettre d’adieu à son sport de prédilection, avait remporté l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 2018.

Kobe Bryant avait écrit : Faisons ce livre ensemble.

N'importe quand, avait répondu Paulo Coelho.

L’écrivain brésilien a expliqué à l’Associated Press qu’avec ce livre, Kobe Bryant voulait montrer que les enfants venant de classes moins privilégiées pouvaient réussir grâce au sport.

C’est parti de là. Petit à petit, nous allions de l’avant. Je l’ai vu assez souvent pour m’assurer qu’il avait bien plus que du sport en tête, ce n’était pas une question de compétition. Sa mort tragique a déjà montré combien il était important pour le monde entier, pas seulement pour les États-Unis. Nous discuterons de son héritage pendant de nombreuses années, bien au-delà du sport, a ajouté Paulo Coelho.

Avec sa compagnie Granity Studios, l’ancien joueur de basket-ball travaillait sur des livres pour enfants dont les thèmes étaient le sport et la magie.

Avec les informations de The Guardian, Associated Press, et La Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts