•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Revamper le centre-ville d'Halifax : la mission de Gritty to Pretty

Une murale sur un mur de building de centre-ville.

Victoria, la déesse romaine de la victoire, de l'artiste Michael Burt.

Photo : Radio-Canada / Paul Légère

Radio-Canada

Des pianos dans la rue, des murales impressionnantes et des installations urbaines : c'est ce qu'on retrouve au centre-ville d'Halifax depuis quatre ans, grâce au programme d'embellissement du quartier Gritty to Pretty.

Le tout nouvel ajout artistique au centre-ville d'Halifax est une murale sur un bâtiment de la rue Barrington. La création de cette oeuvre est rendue possible grâce à des fonds du programme Gritty to Pretty de Downtown Halifax Business Commission. Des commerçants du centre-ville ont décidé de faire équipe pour embellir leur quartier.

Un homme avec un capuchon sur la tête.

Michael Burt a reçu des fonds de Gritty to Pretty pour créer son oeuvre.

Photo : Radio-Canada / Paul Legère

Il nous faut plus d'art. On prend des bâtiments délabrés ou couverts de graffitis, et on les transforme en quelque chose de beau, implore l'artiste Michael Burt. C'est formidable, ce programme de bourses, estime-t-il.

Plus que des murales

L'association de commerçants du centre-ville souhaite rendre Halifax plus attrayante avec des murales, mais aussi avec des œuvres interactives. L'été dernier, des pianos publics ont vite ajouté de l'ambiance dans le quartier. C'était le projet d'un organisme à but non lucratif, PBJ Design, aussi financé par Gritty to Pretty.

Des mains sur un piano jaune.

Plusieurs pianos sont venus agrémenter le centre-ville d'Halifax l'an dernier.

Photo : Radio-Canada / Paul Légère

Ils ont aimé notre projet de pianos publics et ils nous ont donc demandé d'autres installations qui pourraient être en place à longueur d'année, explique Gail Aarmour de PBJ Design.

Il y a aussi un volet éclairage au programme. Celui-ci est en place afin d'illuminer les immeubles du quartier, une fois la nuit tombée afin de créer plus d'ambiance et d'ajouter de la couleur.

Un immeuble éclairé en rouge.

Le soir, certains immeubles du centre-ville sont éclairés.

Photo : Radio-Canada / Paul Légère

Le but du programme, financé à hauteur de 40 000 $ par an, est simplement de rendre le centre-ville plus attrayant, affirme Paul MacKinnon, président-directeur général de Downtown Halifax. Mais certainement aussi, d'attirer des gens dans les rues et les commerces du quartier.

En tant que propriétaire, je crois que c'est un projet merveilleux qui met de la vie dans nos rues, avance Adriana Afford de la galerie Argyle, ayant pignon sur rue au centre-ville d'Halifax.

Avec les renseignements de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !