•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arsenic : le comité ARET présente une pétition de 3000 noms au conseil municipal

Une femme s'adresse au conseil municipal de Rouyn-Noranda, souriante.

Mireille Vincelette, membre du comité ARET, a présenté une pétition exigeant notamment l'atteinte de la norme provinciale d'émission d'arsenic dans l'air par la Fonderie Horne.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Le Comité Arrêt des rejets et émissions toxiques (ARET) de Rouyn-Noranda a présenté une pétition au conseil municipal lors de la séance du lundi 27 janvier.

Après avoir recueilli 3342 signatures, le comité souhaitait informer la Ville que la pétition sera déposée à l'Assemblée nationale la semaine prochaine.

Nous demandons à l'Assemblée nationale d'agir afin que le taux d'arsenic dans l'air soit abaissé à la norme québécoise d'ici la fin de 2020, que les actions nécessaires soient prises pour identifier et éliminer les rejets toxiques de la fonderie, qu'une étude épidémiologique soit réalisée pour mesurer l'exposition de la population de Rouyn-Noranda aux contaminants industriels et qu'un suivi systématique de la santé de la population soit fait pour déceler d'éventuels impacts liés aux émissions de la fonderie, a lu Mireille Vincelette, membre du comité ARET, devant les élus.

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, répète que la Ville poursuit son devoir de vigie dans le dossier.

On a reçu l'information. On sait que c'est un sujet qui préoccupe, les gens l'ont dit et le conseil l'a dit aussi. C'est un sujet qui est très sensible. Maintenant, on confirme à nouveau assurer notre rôle de vigilance et être en attente de l'analyse [du plan d'action de la Fonderie Horne] par le comité interministériel, a-t-elle affirmé.

La Ville espère recevoir l'analyse du comité interministériel, fondé à sa demande, au cours du mois de février.

De son côté, le comité ARET compte réagir pour la première fois au dépôt du plan d'action complet de la Fonderie Horne le mardi 28 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique