•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois Colombiens condamnés pour avoir utilisé de faux passeports à Halifax

Les demandes d'asile sont en hausse au pays depuis que l'obtention d'un visa n'est plus obligatoire pour les ressortissants mexicains.

Les trois hommes ont comparu plus tôt en janvier à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. M. Suarez a été condamné à 18mois de prison, tandis que MM.Garcia et Orozco ont chacun été condamnés à 24 mois de prison (archives).

Photo : Reuters / Steve Marcus

La Presse canadienne

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) affirme que trois ressortissants colombiens ont été condamnés à des peines de prison pour avoir tenté d'entrer illégalement au pays en utilisant de faux passeports.

Le premier homme, Marin Suarez, a été arrêté à l'aéroport international Stanfield de Halifax le 1er septembre 2019 après avoir tenté d'entrer au Canada avec un faux passeport mexicain.

Plus tard en septembre, les deux autres hommes, Uran Garcia et Cardona Orozco, ont eux aussi été arrêtés à l'aéroport de Halifax avec des passeports mexicains frauduleux, rapporte l'ASFC dans un communiqué publié lundi.

Nos agents sont vigilants et s’assurent que les personnes qui sont admises au Canada respectent la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. Il est important d’intercepter les personnes qui tentent d’utiliser des passeports frauduleux afin de préserver l’intégrité de nos frontières et des processus d’immigration.

Dominic Mallette, directeur, Exécution de la loi et Renseignement, région de l’Atlantique de l’ASFC

Les trois hommes ont comparu plus tôt en janvier à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. M. Suarez a été condamné à 18 mois de prison, tandis que MM. Garcia et Orozco ont chacun été condamnés à 24 mois de prison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Immigration