•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants manifestent en appui aux Wet'suwet'en opposés à Coastal GasLink

Manifestation étudiante en soutien aux chefs héréditaires Wet'Suwet'en à Vancouver qui s'opposent à la construction du pipeline Coastal Gaslink sur leur territoire.

Les manifestants ont écouté les discours prononcés par une dizaine de chefs autochtones.

Photo : Radio-Canada / Benoît Ferradini

Radio-Canada

Plus de 300 manifestants, dont un grand nombre d’étudiants, se sont rassemblés devant l’hôtel de ville de Vancouver pour montrer leur appui aux chefs héréditaires des Wet'suwet'en qui s’opposent au gazoduc Coastal GasLink.

Ils se disent inquiets de ce qui pourrait arriver dans le conflit qui oppose la Gendarmerie royale du Canada (GRC) aux adversaires du projet de gazoduc, qui doit relier Dawson Creek à Kitimat, en Colombie-Britannique.

Il y a tellement de violence, déplore lundi l’une des manifestantes, Savana Todd. C'est intense, ce que fait le gouvernement et le fait qu'il utilise des forces armées, ce n'est vraiment pas correct.

La GRC a le mandat de renforcer une injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique qui confirme que la société gazière est légalement autorisée à mener ses travaux, ce qui crée des tensions sur le territoire.

Manifestation en soutien aux chefs héréditaires Wet'Suwet'en à Vancouver qui s'opposent à la construction du pipeline Coastal Gaslink sur leur territoire.

Le projet Coastal GasLink prévoit la construction d'un gazoduc de 670 km reliant la région de Dawson Creek, dans le centre-est de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Benoît Ferradini

Une étudiante de l'Université Emily-Carr, Aurora Quynlan, dit qu’un professeur l'a encouragée à prendre part au rassemblement.

Je me suis impliquée en raison de la crise climatique, mais je veux aussi montrer mon appui aux communautés [autochtones].

Aurora Quynlan, manifestante

L'opposition de chefs de clans héréditaires fait les manchettes depuis qu'un avis d'éviction a été remis aux employés de Coastal GasLink.

Victoria nomme un « agent de liaison »

Au même moment, le premier ministre, John Horgan, a annoncé la nomination de Nathan Cullen comme « agent de liaison » entre la province et les chefs héréditaires de Wet'suwet'en.

L’ancien député fédéral de Skeena-Bulkley Valley est chargé d'être le médiateur auprès des Wet'suwet'en, de la GRC, de Coastal GasLink, et de la fonction publique provinciale pour trouver un moyen de sortir du conflit.

Le député néo-démocrate, Nathan Cullen.

Nathan Cullen alors qu'il était député néo-démocrate fédéral à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Je suis heureux que toutes les parties aient accepté la nomination d'un médiateur, indique le premier ministre dans un communiqué. Nathan a accepté d'agir en tant qu'intermédiaire dans l'espoir de trouver une solution à ce différend difficile.

Avec les informations de Benoît Ferradini

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Autochtones