•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : la liste d’attente pour les services aux jeunes a plus que doublé en 2 ans

Un adolescent assis dans un stationnement.

Le rapport du centre de santé mentale pour enfants de l’Ontario estime qu’au moins 200 000 enfants et adolescents qui ont besoin de services en santé mentale ne se rendent pas dans un centre spécialisé.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Un groupe représentant les jeunes bénéficiaires de services en santé mentale en Ontario affirme que la liste d'attente pour obtenir des services a plus que doublé au cours des deux dernières années.

Cette constatation ressort d'un rapport de Santé mentale pour enfants Ontario (SMEO) publié lundi matin.

Selon ce rapport, 28 000 enfants et jeunes sont actuellement inscrits sur des listes d'attente pour un traitement dans toute la province, contre environ 12 000 en 2017.

Kimberly Moran, directrice générale de SMEO, attribue cette hausse à l'augmentation des taux d'anxiété et de dépression chez les jeunes Ontariens.

Elle affirme aussi que le sous-financement chronique a également joué un rôle et que le gouvernement de Doug Ford doit augmenter les dépenses pour aider à réduire les temps d'attente.

Le rapport estime aussi qu’au moins 200 000 enfants et adolescents qui ont besoin de services en santé mentale ne se rendent pas dans un centre spécialisé.

Les temps d’attente s’améliorent

Si le rapport note une hausse du nombre de jeunes inscrits sur la liste d’attente, le temps d’attente moyen s’est amélioré depuis deux ans.

Un bulletin sur la performance des soins de santé paru en 2017 comptait 78 jours d’attente en moyenne. Ce délai est passé à 67 jours, selon le dernier rapport. Certaines personnes ont toutefois attendu jusqu’à 919 jours dans la région de York avant de recevoir des services.

Plus longue période d’attente par région :

  • Nord : 632 jours à Algoma
  • Centre : 919 jours dans la région de York
  • Sud-Ouest : 588 jours à Windsor
  • Toronto : 684 jours
  • Est : 668 jours à Peterborough

Une crise de la santé mentale chez les jeunes Canadiens

Le gouvernement progressiste-conservateur a promis de dépenser 1,9 milliard de dollars pour les soins de santé mentale au cours de la prochaine décennie, mais n'a pas encore répondu au dernier rapport de la SMEO.

L'opposition néo-démocrate, quant à elle, affirme que le rapport dépeint une crise de la santé mentale chez les jeunes.

Bhutila Karpoche, porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière de santé mentale et de toxicomanie, a déposé un projet de loi privé qui, s'il est adopté, plafonnerait à 30 jours les délais d'attente pour les services aux enfants et aux jeunes.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !