•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lavage des mains des employés du CISSS-AT : sous les cibles provinciales

Un panneau indiquant l'obligation de se laver les mains.

Un panneau indiquant l'obligation de se laver les mains.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Annie-Claude Luneau

Les habitudes de lavage des mains des employés du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue s'améliorent, mais demeurent sous les cibles provinciales.

Le gouvernement du Québec a demandé à tous les centres de santé d'atteindre un taux de conformité de 80 %.

Le taux de conformité préliminaire pour 2019-2020 dans la région se situe à 67 %.

Pour déterminer ce taux, des observateurs ont visité les centres hospitaliers et CHSLD de la région pour examiner les façons de faire des professionnels.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue avait cependant une grosse pente à remonter, puisque le taux de conformité n'était que de 39 % en 2018-2019.

L'adjointe à la directrice des soins infirmiers au CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue Pascale Huard explique que le ministère veut s'assurer que les employés se lavent les mains avant et après avoir rencontré un patient.

Elle ajoute que l'utilisation de certaines précautions [des gants, des masques, etc.] n'empêche pas le besoin de procéder à l'hygiène des mains, même après le retrait de ces équipements-là.

Une vaste campagne de sensibilisation sera lancée auprès des professionnels de soin dès le mois prochain pour leur rappeler l'importance de se laver les mains entre chaque patient.

Implication des usagers

Une deuxième phase de la campagne visera directement les usagers.

La deuxième phase va être une grande campagne aussi de sensibilisation auprès des usagers, des proches et des visiteurs sur l'importance de l'hygiène des mains, autant pour eux, mais aussi pour leur professionnel de soin. Dans cette phase-là, on veut vraiment que les usagers osent demander aux professionnels de procéder à l'hygiène des mains avant de procéder à des soins, ajoute Pascale Huard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Hôpitaux