•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pressés de quitter Wuhan, des résidents du Grand Vancouver interpellent Ottawa

Lauren Williams de Langley, en Colombie-Britannique, avec son mari Tom Williams et leur fils James au parc d'amusement Disney.

Lauren Williams de Langley, en Colombie-Britannique, avec son mari Tom Williams et leur fils James.

Photo : Fournie par Lauren Williams

Radio-Canada

Alors que plusieurs pays travaillent à l’évacuation de leurs ressortissants coincés dans des régions de Chine aux prises avec le coronavirus qui a fait 81 morts, des Britanno-Colombiens du Grand Vancouver interpellent Ottawa pour les aider à quitter Wuhan.

Lauren Williams et son mari britannique tentent ainsi de quitter Wuhan, où se situe l'épicentre de la crise en Chine. Le couple attend son deuxième enfant en février et redoute la possibilité d’être toujours prisonniers de la ville mise en quarantaine par les autorités chinoises, quand le bébé sera né.

Originaire de Langley, dans le Grand Vancouver, Lauren Williams et son mari enseignent à Wuhan depuis quatre ans. Au cours des derniers jours, celle qui est déjà mère d’un garçon de 2 ans et ses parents ont multiplié les appels vers Ottawa et tenté de rejoindre l'ambassade.

Une photo prise en plein jour montre des rues et des trottoirs désertés au milieu de gratte-ciel.

Malgré ses 11 millions d'habitants, Wuhan a toutes les apparences d'une ville fantôme depuis qu'elle a été mise en quarantaine par le gouvernement chinois.

Photo : Reuters / cnsphoto

Une famille séparée

Monte Gisborne habite à Port Coquitlam. Sa femme, Daniela Luo, et leur fillette de 9 ans, toutes deux résidentes permanentes au Canada, rendaient visite à des membres de leur famille à Wuhan. Elles y sont maintenant coincées, en raison d’une interdiction de déplacements.

Souhaitant revoir sa femme et sa fille, Monte Gisborne demande au gouvernement canadien de l'aider à les rétrouver.

Des pays comme les États-Unis, la France, le Japon et la Russie prévoient évacuer leurs ressortissants de Wuhan au cours des prochains jours.

Au Canada, le gouvernement n'a aucun plan en ce sens, a indiqué dimanche avant-midi, la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, en conférence de presse.

Avec les informations de Reuters, Yvette Brend et Tanya Fletcher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique