•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ACFR mise sur la stabilité avec l’embauche d’Elma Bos comme directrice

Plusieurs personnes sont venues au Carrefour Horizons samedi après-midi pour l'AGE de l'ACFR.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La nomination d’Elma Bos à la direction générale de l’Association canadienne-française de Regina (ACFR) permettra à l’organisme de poursuivre le traitement d'un grand nombre de dossiers tout en misant sur la stabilité, selon sa présidente, Kymber Zahar.

Cette dernière est d’avis qu’Elma Bos a très bien fait en tant que directrice par intérim et qu’il était important pour l’organisme fransaskois de conserver ses services.

Elle a amené de la stabilité à l’organisme et à la communauté. Sa nomination de façon permanente [comme directrice] va nous aider à continuer avec le calme et la fluidité qu’on voit depuis plusieurs mois, estime Kymber Zahar.

Elle croit également que cette stabilité peut inciter la communauté à faire preuve de plus d’ouverture envers l’organisme qui a été secoué par beaucoup de controverses et de rebondissements depuis plusieurs mois.

D’ailleurs, Kymber Zahar voit déjà un certain changement au sein de la communauté francophone de Regina à cet effet.

Avant, on voyait que plusieurs personnes ne voulaient pas s’exprimer, mais maintenant, on voit une ouverture de la communauté, un vrai enthousiasme , affirme-t-elle.

Kymber Zahar est assise dans le studio de radio de Radio-Canada Saskatchewan.

Kymber Zahar, présidente de l'Association canadienne-française de Regina (ACFR).

Photo : Radio-Canada / Chantal Hamon

Un changement de nom pour l’ACFR?

L’idée d’un changement éventuel de nom de l’organisme, soulevée lors de l’assemblée générale extraordinaire du 8 mai 2019, est toujours à l’ordre du jour, confirme Kymber Zahar, même si aucun échéancier n’est prévu pour l’instant.

Ce n’est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain, mais il va y avoir des consultations avec la communauté. [...] En tant qu’organisme, on n’est pas fermé à l’idée [de changer de nom], le but est de rassembler les gens, explique-t-elle, tout en reconnaissant que l'adjectif canadienne-française ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté.

Kymber Zahar mentionne que la direction de l’ACFR se penche aussi sur plusieurs autres dossiers, tels que la refonte des statuts et des règlements de l’organisme ainsi que l’élaboration d’une planification stratégique.

L’ACFR espère pouvoir fournir des détails au sujet de ces deux éléments avant son assemblée générale extraordinaire prévue en juin.

Avec les informations d’Elsie Miclisse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Associations francophones