•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des phoques réhabilités contribuent à un projet de recherche

Un phoque a un émetteur satellite collé sur la tête.

Des six phoques pris en charge l’an dernier par l'Aquarium de Vancouver, trois souffrent de diverses complications médicales aux yeux.

Photo : Oceanwise

Radio-Canada

Six phoques pris en charge l'an dernier par l'Aquarium de Vancouver sont relâchés dans les eaux, au large de Parksville, sur l’île de Vancouver, pour contribuer à un projet de recherche.

Des émetteurs par satellite ont été fixés à leur tête, indique la directrice du refuge animalier de l'Aquarium, Lindsaye Akhurst. L’objectif est de suivre les déplacements des mammifères marins dans les jours suivant leur retour dans la nature.

L'appareil est collé sans danger à la fourrure et tombe lorsque l'animal mue, assure Mme Akhurst.

Il permettra aux chercheurs de suivre les mouvements des animaux sauvés. Les scientifiques cherchent à savoir si les phoques retourneront à l'endroit où ils ont été trouvés ou s'ils préféreront visiter d'autres endroits à la recherche de nourriture.

Le programme de refuge animalier de l'Aquarium de Vancouver sauve, réhabilite et relâche plus de 150 mammifères marins chaque année, indiquent les responsables dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Faune et flore