•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion militaire américain s'écrase dans une zone contrôlée par les talibans afghans

Des hommes armés en treillis militaires marchent à côté de véhicules blindés surmontés de drapeaux afghans.

Des soldats de l'armée afghane se préparent à se rendre sur le site de l'écrasement.

Photo : Reuters / Mustafa Andalib

Radio-Canada

L'armée américaine a confirmé qu'un de ses avions s'est écrasé lundi dans une zone contrôlée par les talibans, dans la province de Ghazni, dans l'est de l'Afghanistan.

Un Bombardier E-11A américain s'est écrasé aujourd'hui dans la province de Ghazni, en Afghanistan, a tweeté le porte-parole des forces américaines en Afghanistan, le colonel Sonny Leggett.

Une enquête est en cours sur les causes de l'écrasement, mais il n'y a aucune indication qu'il ait été provoqué par un tir ennemi, a-t-il ajouté

Le colonel Leggett n'a pas présenté de bilan de l'écrasement, mais un responsable américain a déclaré à Reuters que l'appareil transportait moins de 10 personnes.

Le porte-parole des talibans dans le pays, Zabihullah Mujahid, a pour sa part affirmé dans un message publié sur Twitter que l'appareil a été abattu par les insurgés et que tous les militaires américains à bord avaient été tués.

L'armée a recours aux Bombardier E-11A pour des opérations de surveillance en Afghanistan. Ils permettent de faciliter la transmission de signaux radio dans des zones où cela est difficile, ce qui est le cas dans la région montagneuse où l'écrasement s'est produit.

Les appareils sont utilisés dans le cadre d'un système baptisé Battlefield Airborne Communications Node, considéré par les militaires américains comme un Wi-Fi dans le ciel.

Le porte-parole de la police de Ghazni, Ahmad Khan Seerat, et le porte-parole du gouverneur de Ghazni, Aref Noori, ont tous deux confirmé que l'écrasement est survenu aux alentours de 13 h, heure locale.

Cette zone est contrôlée par les talibans, ont-ils indiqué, ce qui risque de compliquer considérablement l'envoi de secours et d'enquêteurs.

Un journaliste afghan, Tariq Ghazniwal, a indiqué à l'Associated Press qu'il avait vu l'avion en feu ainsi que deux corps. Selon lui, l'avion s'est écrasé à Sado Khelo, dans le district de Deh Yak, à environ 10 kilomètres d'une base américaine.

Des talibans ont été déployés autour du site, a-t-il ajouté, et d'autres s'appliquent à passer au peigne fin un village situé à proximité, à la recherche de deux personnes qui auraient survécu.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conflits armés

International