•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pannes répétées de l'O-Train : certaines réparations prennent du temps, dit John Manconi

Le train léger dans la neige.

Un train d'OC Transpo (archives)

Photo : Radio-Canada / Andrew Lee

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le service d'OC Transpo continue d'être perturbé cette semaine à Ottawa en raison de problèmes électriques sur certains trains.

Seuls 9 trains étaient en service lundi matin, plutôt que 13 comme prévu aux heures de pointe en semaine, puisque certains d'entre eux sont tombés en panne durant la fin de semaine.

Le dirigeant d'OC Transpo, John Manconi, a expliqué dans une note de service que des problèmes électriques sur le toit des véhicules causent des pannes d'alimentation. Le mauvais temps causerait ces problèmes.

Face à cette réduction du service du train léger, l'agence de transport a déployé des autobus supplémentaires aux stations Blair, Hurdman et Tunney's Pasture. Ce service spécial se poursuivra cette semaine.

Dans certains cas, les réparations étaient mineures, mais certains véhicules nécessitent plus d’attention, d’où notre manque de véhicules cette semaine, a écrit M. Manconi.

Les problèmes d'alimentation pourraient survenir sur d'autres trains. OC Transpo avertit donc les usagers qu'ils pourraient entendre un bruit ou voir des étincelles, mais que cela ne représenterait pas de danger pour leur sécurité.

Le service sur la ligne de la Confédération avait aussi été perturbé pendant plusieurs jours la semaine dernière. OC Transpo n’avait pas pu déployer le nombre de trains normalement requis sur son réseau pendant plusieurs heures de pointe.

Un service spécial d'autobus avait été déployé aux stations Hurdman et Tunney's Pasture, un service qui restera en vigueur jusqu'au 31 janvier.

Un ras-le-bol des usagers

Les déboires d'OC Transpo a de plus en plus d'effet sur l'enthousiasme des usagers envers le transport en commun. Après une semaine difficile, certains disent en avoir ras le bol. C'est le cas de Danik Cardinal, passager régulier du train léger.

Avec la STO, c'est super. Avec OC Transpo, le train est une vraie farce.

Danik Cardinal, passager d'OC Transpo

Il estime que le train est, en temps normal, un service très efficace, mais il déplore que lorsqu'il y a une faute quelque part sur le trajet, c'est foutu pour tout le monde.

Sarah Wright-Gilbert, commissaire citoyenne de la Commission du transport en commun d'Ottawa, estime pour sa part qu'il est grand temps pour OC Transpo de faire plus d'efforts pour inciter les Ottaviens à ne pas délaisser le transport en commun.

Sarah Wright-Gilbert, commissaire citoyenne de la Commission du transport en commun d'Ottawa

Sarah Wright-Gilbert, commissaire citoyenne de la Commission du transport en commun d'Ottawa

Photo : Radio-Canada / Matthew Kupfer/CBC

OC Transpo devrait envisager un gel des prix ou même un remboursement aux usagers pour une passe mensuelle, suggère-t-elle.

À cette proposition, le maire d'Ottawa, Jim Watson, dit être disposé à prolonger le gel des frais si les problèmes persistent.

On a gelé les frais pour janvier, février et mars. [...] On va continuer ce gel si nous ne sommes pas satisfaits de la performance de GTR [Groupe de transport Rideau], a-t-il dit en entrevue à CBC.

Une firme de consultants de l'Angleterre doit arriver lundi à Ottawa afin d'évaluer les opérations et l'entretien du train. La commissaire Wright-Gilbert croit que cette équipe peut certainement trouver une façon de réduire le nombre de pépins techniques dans la capitale nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transport en commun