•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival d'observation des aigles à tête blanche prend son envol

Un pygargue à tête blanche.

Photo : Cobequid Wildlife Rehabilitation Centre

Radio-Canada

Le festival d’observation des pygargues à tête blanche continue d’attirer les foules en Nouvelle-Écosse.

Il y avait encore une fois beaucoup d’amoureux de la nature à Sheffield Mills pour la première de ces deux fins de semaine d’observation.

Les pygargues, aussi appelés aigles à tête blanche ou aigles chauves, ont fait le bonheur des visiteurs, dont plusieurs passionnés de photographie.

Le pygargue à tête blanche était autrefois une espèce menacée dans la vallée d’Annapolis, en Nouvelle-Écosse. Depuis une trentaine d’année, les éleveurs de la région nourrissent les pygargues en leur laissant des carcasses de poulet non destinées à la consommation et aux autres sous-produits.

Le festival qui dure deux week-ends est important pour le tourisme local. On a accueilli 5000 touristes l'année dernière. Ces gens remplissent les hôtels et gîtes de la région hors de la saison touristique, relate Meg Hodges, de l’Association communautaire de Sheffield Mills. 

La vente des crêpes nous permet de financer notre salle, de l'entretenir. On a recueilli plus de 13 000 dollars l'année dernière, dit-elle.

D’après le reportage de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Nature et animaux