•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : Santé publique Ottawa se veut rassurante et se dit prête à intervenir

Vera Etches en entrevue.

Vera Etches rappelle aux citoyens qu'il faut continuer de se protéger en lavant ses mains et en évitant de se toucher le visage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la région d'Ottawa et de Gatineau disent surveiller l’épidémie de coronavirus, alors qu'un premier cas présumé a été répertorié à Toronto, samedi.

En conférence de presse dimanche matin, la ministre de la Santé du Canada, Patty Hajdu, s'est voulue rassurante et a affirmé que toutes les mesures avaient été prises pour limiter la propagation du virus au pays.

Les autorités ont indiqué que le patient présentait déjà des symptômes de la maladie lors de son vol entre la Chine et le Canada, le 22 janvier dernier.

Malgré les mesures spéciales prises dans les aéroports de Montréal, Toronto et Vancouver, l'homme a pu entrer au pays, et ce n'est qu'une fois arrivé chez lui qu'il a décidé de se rendre à l’hôpital. Le quinquagénaire a rapidement été placé en isolement dans un hôpital de Toronto, au lendemain de son retour.

Les autorités tentent de retracer toute personne qui aurait pu entrer en contact avec lui, notamment dans l'avion.

Faibles risques de transmission

Malgré ce premier cas présumé à Toronto, les risques de transmission sont toujours très faibles au Canada, a assuré la médecin-chef en santé publique de SPO, Dre Vera Etches.

Ici, à Ottawa, il n’y a aucune raison de porter un masque si vous êtes en santé.

Vera Etches, médecin-chef en santé publique

Les autorités médicales de Toronto se doivent d'avertir leurs homologues si le patient a été en contact avec des résidents de la capitale, selon Mme Etches. Nous n’avons pas été informés de contacts avec des résidents d’Ottawa, a-t-elle poursuivi.

La même procédure

Il existe un test de dépistage du coronavirus qui est rapide à utiliser, a fait valoir Mme Etches. Les autorités sanitaires n'ont pas eu besoin de s'en servir à Ottawa, selon celle-ci.

Un patient alité avec deux travailleurs de la santé qui portent des uniformes de protection.

Selon le dernier bilan en date de vendredi, 1287 cas de coronavirus ont été répertoriés en Chine. De ce nombre, 237 sont considérés comme critiques selon les autorités.

Photo : Reuters / Hôpital de Wuhan via Weibo

Dès que quelqu’un se présente avec des symptômes de détresse respiratoire, on commence à chercher dans son historique de voyage, a expliqué la médecin-chef.

Santé publique Ottawa a publié, samedi, un nouvel article sur son site internet (Nouvelle fenêtre) qui contient toutes les informations concernant le coronavirus 2019-nCoV.

Symptômes du nouveau coronavirus

Actuellement, seules les personnes qui tombent malades dans les 14 jours après avoir visité Wuhan, en Chine ou avoir été en contact étroit avec une personne souffrant d'une maladie respiratoire qui s'est rendue à Wuhan dans les 14 jours précédant le début de leur maladie est considérée à risque de nouvelle infection par un coronavirus. Les symptômes courants de l'infection sont la fièvre, la toux et des symptômes respiratoires tels que l'essoufflement et les difficultés respiratoires.

Source : Santé publique Ottawa

La vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, ont également annoncé que des mesures avait été mise en place pour protéger la santé et le bien-être des Ontariens et Ontariennes, y compris [des] élèves et du personnel scolaire.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, et la médecin hygiéniste en chef adjointe, la Dre Barbara Yaffe, ont informé les directrices et directeurs de l'éducation de la province des protocoles de grande ampleur mis en œuvre par le gouvernement dans le but de surveiller la situation et de détecter et maîtriser tout cas du nouveau coronavirus de Wuhan, fait savoir un communiqué du ministère ontarien de la Santé.

De son côté, le Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSS) de l'Outaouais réagira dans les prochains jours. Nous ferons une sortie médiatique en début de semaine sur les mesures entreprises par le CISSS de l'Outaouais pour le coronavirus, a indiqué une agente d'information. Nous sommes définitivement en action dans le dossier.

Le nombre de victimes de l'épidémie de pneumonie virale en Chine à bondi à 80 et 2 744 cas ont été confirmés dans le pays.

Avec les informations de Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique