•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC de La Mitis officiellement « amie des aînés »

Des personnes âgées.

Une centaine de personnes étaient présentes au dévoilement de la nouvelle politique «Municipalité amie des aînés» de la MRC de La Mitis.

Photo : Radio-Canada

Dereck Doherty

Mettre en place les conditions gagnantes pour que les aînés de La Mitis puissent profiter de services adaptés et d'infrastructures qui répondent à leurs besoins : c'est l'objectif que se donne la MRC avec sa nouvelle politique de Municipalité amie des aînés, dévoilée dimanche.

L'heure est aux réjouissances pour la centaine de personnes rassemblée au Centre Colombien de Mont-Joli, alors que le fruit de deux années de travail, de consultations et d'élaboration leur est présenté.

Sous le thème du vire-vent, la politique a pour but de favoriser la rétention des personnes âgées dans leur milieu. Considérant la diversité territoriale des municipalités de la MRC, il était plus judicieux d'opter pour une approche commune incluant toutes les municipalités, explique la chargée de projet Catherine Aubut.

Catherine Aubut répond aux questions d'un journaliste dans une salle bondée.

Catherine Aubut, chargée de projet – Municipalité amie des aînés, MRC de La Mitis

Photo : Radio-Canada

Au niveau de la politique, ce sont les mêmes fondements aussi, que ce soit la vision, la mission, les objectifs, ce sont les mêmes pour toutes les municipalités, souligne-t-elle.

De son côté, le préfet de la MRC met l'accent sur l'apport important des aînés dans leur communauté. C’est une richesse incroyable, c’est une connaissance du milieu, c’est une connaissance des gens, lance Bruno Paradis.

Bruno Paradis répond aux questions d'un journaliste dans une salle bondée.

Le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis

Photo : Radio-Canada

On veut les garder plus longtemps. Puis, on ne se le cachera pas, ce sont des gens qui sont habitués de s’investir dans le bénévolat. Pour une communauté, ça devient extrêmement important. Ça crée du lien, estime l'élu.

Vers une meilleure qualité et... du plein air

L'équipe chargée de l'élaboration de la politique a identifié six axes d'intervention pouvant améliorer la qualité de vie des aînés au sein de la Municipalité régionale de comté.

L'habitation, le transport, l'inclusion sociale, les services de proximité et la communication sont autant de fronts sur lesquels les municipalités de La Mitis se sont engagées à agir au cours des prochaines années.

Parmi les thèmes abordés se trouvent également le maintien et la mise en place de sentiers pédestres. Ça, d’ailleurs, ça a ressorti beaucoup, beaucoup. Lorsqu’il y en avait un, les gens voulaient le conserver, et lorsqu’il n’y en avait pas, les gens en voulaient un, que ce soit sentier pédestre l’été, raquettes l’hiver, relate Mme Aubut. Ça, c’était très demandé.

C'est d'ailleurs l'une des idées favorisées par Laurent Côté, un aîné présent au dévoilement. Si on pense à certaines places où on pourrait organiser des sorties de ski de fond, des sentiers pédestres, pour que les personnes puissent aller prendre de l’air et sortir de devant l’ordinateur et tasser les jeux de cartes!, blague-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Affaires municipales