•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un détenu condamné pour crimes violents décède dans un centre psychiatrique de Saskatoon

Un croquis d'audience d'Edwin Proctor qui porte une barbe grise en 1995

Un croquis d'audience d'Edwin Proctor en 1995.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un détenu condamné pour de graves agressions sexuelles contre deux Winnipégoises et le meurtre d’une troisième femme est décédé au Centre psychiatrique régional de Saskatoon.

Edwin Proctor est mort vendredi de « causes naturelles apparentes » après une maladie, selon un communiqué de Service correctionnel du Canada. Ses proches en ont été informés.

L'homme de 68 ans purgeait une peine indéterminée pour des crimes remontant à 1979.

À l’époque, le 18 octobre 1979, Edwin Proctor a violé une fille de 15 ans et son amie à l’extérieur de Winnipeg avant de les abandonner dans un fossé, mais elles ont survécu.

Quelques semaines plus tôt, il avait violé et tué une femme de 21 ans.

Il a fallu des années d’audiences et de poursuites judiciaires avant qu'Edwin Proctor ne soit condamné en 1995, notamment pour meurtre au premier degré, tentative de meurtre et viol.

Les circonstances derrière la mort du détenu seront examinées par la police et le coroner, comme l’exige la politique de Service correctionnel du Canada, indique l’agence fédérale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits