•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun effort ne sera ménagé pour repérer les motoneigistes manquants

Un hélicoptère de la Sûreté du Québec se trouve dans les airs.

Un hélicoptère, des embarcations et des motoneiges sont notamment utilisés par les policiers.

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

Radio-Canada

Au Lac-Saint-Jean, les membres de la Sûreté du Québec, qui sont engagés dans les recherches pour retrouver les quatre touristes français portés disparus depuis mardi soir, n'ont aucunement l'intention de jeter l'éponge.

C'est ce qu'a soutenu sans ambages le sergent Hugues Beaulieu. Sans surprise, il a reconnu que les troupes de la SQ commençaient à ressentir une certaine fatigue. Toutefois, M. Beaulieu s'est empressé d'ajouter que ce facteur n'aurait pas de répercussions sur la suite des choses.

La fatigue, ça fait partie du travail. Il faut faire fi de ça. C'est important de se mettre à la place des familles [des motoneigistes disparus]. C'est ce qui donne le courage et l'énergie pour continuer d'avancer, a mentionné ce porte-parole de la Sûreté du Québec.

Hugues Beaulieu a également indiqué qu'il y avait toujours une équipe impressionnante sur le terrain et que pour l'instant, il n'était pas du tout question d'en réduire la taille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers