•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’historien Frédéric Bastien brigue la chefferie du Parti québécois

L'historien Frédéric Bastien

L'historien Frédéric Bastien se lance dans la course au leadership du Parti québécois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’historien Frédéric Bastien se lance dans la course au leadership du Parti québécois.

Il en a fait l’annonce samedi sur sa page Facebook et lancera officiellement sa campagne le 9 février à Montréal.

Dans une publication, il souligne que le parti doit faire preuve d’un nationalisme assumé, qui conteste le régime fédéral, en particulier la loi constitutionnelle de 1982 qui, sans notre consentement, a donné aux juges fédéraux le pouvoir d’invalider nos lois.

C’est ce que j’ai fait comme historien, c’est ce que je fais comme militant, c’est ce que je proposerai aux membres du Parti québécois durant cette course.

Frédéric Bastien

Sa candidature s'ajoute à celle des deux candidats qui ont confirmé leur intention de briguer la chefferie du Parti québécois.

Paul St-Pierre-Plamondon a annoncé samedi dernier qu’il tentait à nouveau sa chance pour diriger la formation souverainiste. Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault a confirmé sa candidature en novembre dernier. Il est le seul élu à avoir manifesté son intérêt pour le poste.

Quant à l’avocat Stéphane Handfield et à l’humoriste Guy Nantel, qui évaluent la possibilité de tenter leur chance, ils n’ont toujours pas confirmé leurs intentions.

Les règles connues le 1er février

Les règles de la course à la direction du Parti québécois seront adoptées le 1er février par la Conférence de coordination, qui est constituée de l’exécutif national du parti, du comité national des jeunes et des présidences régionales.

La période de mise en candidature sera également déterminée le 1er février.

Le nom du prochain chef sera connu le 19 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique