•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier week-end de la finale régionale centralisée des Jeux du Québec

Elle soulève le patin gauche.

Les jambes d'une patineuse

Photo : Getty Images / AFP/DAMIEN MEYER

Lise Millette

La finale régionale centralisée s'est amorcée ce samedi. Les lieux de compétitions varient selon les disciplines, les villes de Val-d'Or et de Malartic accueilleront les jeunes athlètes de même que le site du Mont Vidéo pour les compétitions de ski alpin.

Le public, parents et amis sont invités à assister aux compétitions et à découvrir quelques sports en démonstration dont le futsal (soccer intérieur) et le mini basketball.

Tout le monde est invité à venir encourager les jeunes de la région. La finale régionale est une belle porte d'entrée et une belle vitrine pour eux, a résumé Jérémie Grégoire, conseiller en sports pour Loisirs et sport Abitibi-Témiscamingue.

Les participants proviennent des cinq MRC de l'Abitibi-Témiscamingue et sont âgés de 7 à 17 ans. S'ils sont motivés à s'entraîner et à exercer leurs disciplines, le nombre d'infrastructures sportives est un enjeu pour le développement des jeunes athlètes affirme Jérémie Grégoire.

Quand on veut développer le frein c'est ce qui touche aux infrastructures. Ça reste un enjeu. C'est sûr que pour certains sports, comme le ski alpin, on ne peut quand même pas déplacer de montagne. Chez Loisirs et sports on travaille avec les municipalités pour essayer de maintenir ou développer les infrastructures pour éviter du transport, déjà qu'on doit en faire beaucoup pour les compétitions régionales ou provinciales, mentionne M. Grégoire.

Les épreuves de cette finale régionale centralisée se poursuivront le week-end prochain, du 31 janvier au 2 février.

Les bénévoles sont mobilisés, a assuré Jérémie Grégoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Sports