•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kit Hood, le cocréateur de la série culte Degrassi, est mort

Les acteurs de la série Degrassi posent dans les marches d'un escalier dans une école.

La distribution de la série «Degrassi» en 1987

Photo : Playing With Times

Radio-Canada

Christopher (Kit) Hood, qui avait cocréé la franchise de séries séries canadiennes Degrassi, est mort de façon soudaine lundi dans sa maison de West Lawrencetown, en Nouvelle-Écosse. 

Né en Angleterre, il avait immigré à la mi-vingtaine au Canada, où il est devenu scénariste, monteur, producteur et réalisateur. 

En 1976, avec l’ancienne enseignante Linda Schuyler, il avait fondé la boîte Playing With Time, qui a produit les séries The Kids of Degrassi Street (1979-1986), puis Degrassi Junior High (1987-1989) et Degrassi High (1989-1991), traduites en français sous le titre de Degrassi.

Des fictions qui ont marqué des générations d'ados

Récompensées par des prix Emmy, ces séries racontant la vie de jeunes de Toronto sont devenues des phénomènes, notamment grâce à leur capacité à traiter de sujets délicats, comme la grossesse à l’adolescence, l’avortement ou le suicide.

À l’époque, ces questions étaient peu abordées dans les autres productions télé destinées à un public adolescent. 

Dans les années 2000, l’école Degrassi a rouvert avec la série Degrassi, nouvelle génération, qui a notamment lancé la carrière du rappeur Drake. 

L’acteur Pat Mastroianni, qui a incarné le personnage de Joey Jeremiah dans Degrassi et Degrassi, nouvelle génération, a rendu hommage à Kit Hood sur Twitter. 

Selon Linda Schuyler, Kit Hood faisait preuve d’un charme espiègle, qui était sa marque de fabrique, et ne laissait jamais la caméra regarder de haut les jeunes protagonistes des séries. 

Sa contribution à Degrassi a été inestimable et durable, a-t-elle ajouté.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !