•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le blocage complet de la raffinerie Co-op de Regina illégal, selon le chef de la police

Evan Bray en uniforme.

Le chef de la Police de Regina, Evan Bray, s'est adressé aux citoyens de la ville dans une vidéo publiée le 24 janvier.

Photo : Service de police de Regina

Nicolas Duny

Dans une vidéo publiée sur le site du service de police de Regina le 22 janvier, le chef Evan Bray fait une mise au point sur le rôle de la Police de Regina lors de l’arrestation de 14 membres d’Unifor, lundi soir.

Selon Evan Bray, le blocage complet de la raffinerie Co-op de Regina par le syndicat Unifor lundi était illégal. Bloquer totalement les accès à un commerce ou une usine est illégal, affirme le chef de la police.

Est-ce que ce qui s’est passé lundi était illégal? La réalité, c’est que oui, ça l’était!

Evan Bray, chef du Service de police de Regina

Il tient cependant à saluer le travail de ses agents sur le terrain. Nos officiers ont agi avec respect et professionnalisme et patience, soutient-il. Je suis très fier de leurs actions.

D’autre part, il souhaite mettre un terme à certaines rumeurs qui courent depuis lundi. Il y a des allégations comme quoi notre équipe d’intervention tactique était là, que du gaz a été utilisé : rien de cela n’est vrai, dit-il.

Nous avions des agents en nombre suffisant pour contrôler la foule, explique M. Bray. Ces agents sont formés à interagir et montrer de la patience et de la tolérance, même quand les esprits s’échauffent.

Des travailleurs marchent tout près d'une clôture.

Les membres d'Unifor font le piquet de grève devant la raffinerie Co-op de Regina depuis le 5 décembre.

Photo : Radio-Canada / Charles Lalande

Finalement, le chef de la police rappelle la mission de la police : Le rôle de la police est de maintenir la sécurité de la population de la Ville de Regina

Lundi, le syndicat Unifor a annoncé faire appel à ses membres de partout au pays pour faire bloquer la raffinerie Co-op de Regina. Le 24 décembre dernier, un juge de Regina avait ordonné qu'Unifor ne maintienne les lignes de piquetage que 10 minutes par heure.

Selon Unifor, ce jugement ne s'applique qu'aux membres de la section locale 964 d’Unifor et non à la totalité des adhérents.

La raffinerie Co-op de Regina a mis environ 800 travailleurs en lock-out depuis le 5 décembre 2019, après que le syndicat Unifor a déposé un avis de grève à l'employeur. La question des retraites divise les deux parties.

Conflit de travail à la raffinerie Co-op de Regina

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Relations de travail