•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford se dit à bout de patience envers les syndicats d’enseignants

Doug Ford en point de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

La Presse canadienne

Alors que les principaux syndicats d’enseignants de l’Ontario sont engagés dans des moyens de pression, incluant des grèves tournantes et des grèves du zèle, le premier ministre Ford a exprimé vendredi un certain agacement envers les dirigeants des syndicats.

Le premier ministre Ford affirme soutenir les enseignants qui s’occupent des élèves, mais qu’il ne restera pas toujours patient envers les dirigeants syndicaux.

Il a cependant refusé de s’étendre sur le sens de ses paroles.

Les enseignants du niveau primaire sont en grève vendredi dans les écoles des conseils scolaires de Bluewater et du Nord-Est de l'Ontario dans le cadre de la cinquième journée des grèves rotatives organisées par la FEEO.

Ces débrayages devraient se poursuivre la semaine prochaine, la FEEO a annoncé aujourd'hui que les conseils scolaires des régions de Grand Essex, Near North, Limestone et Upper Canada seront en grève mercredi prochain.

L’Association des enseignants franco-ontariens (AEFO) a annoncé vendredi une intensification de sa campagne de grève du zèle dès mardi prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !