•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises manitobaines s'allient à Nestlé pour produire des protéines végétales

Une boisson à base de protéine de pois.

La gamme de substituts actuelle de Nestlé à base de pois, de soja et de blé, comprend des galettes de hamburger, des saucisses, de la viande hachée, du lait et de la crème.

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

L’entreprise Nestlé a annoncé vendredi un partenariat dans l'élaboration et la production de protéines végétales de haute qualité avec Burcon NutraScience et Merit Functional Foods, deux entreprises clés du domaine établies au Manitoba.

Cette collaboration permettra à Nestlé d’élargir sa gamme de produits à base de protéines végétales utilisés comme substituts de viande et de produits laitiers, selon le directeur technique de Nestlé, Stefan Palzer.

« L'élaboration de substituts de viande et de produits laitiers à base de plantes nécessite l’accès à des matières premières savoureuses, nutritives et durables ainsi qu’à une technologie de fabrication exclusive », dit-il.

La gamme de produits substituts actuelle de Nestlé à base de pois, de soja et de blé, est notamment constituée de galettes de hamburger, de saucisses, de viande hachée, de lait et de crème.

L’entreprise a annoncé, en 2019, son intention de lancer des substituts végétaliens au fromage et au bacon.

L'entreprise Burcon Nutrascience se réjouit du partenariat, affirmant qu’il permettra d’accroître le marché de la protéine végétale.

En mai 2019, Burcon a créé la coentreprise Merit Functional Foods Corporation avec trois cadres de l’industrie alimentaire.

Le co-PDG de Merit Functional Foods, Ryan Bracken, affirme que le partenariat avec Nestlé est une étape importante pour Merit, qui prévoit d’ouvrir une usine de production de protéines de 8175 mètres carrés au Manitoba d’ici le quatrième trimestre de 2020.

Merit produira divers ingrédients protéiques à base de plantes à l’aide de la technologie brevetée d’extraction et de purification de Burcon NutraScience, dit-il.

Du canola pressé et de la poudre de protéine de canola.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la production annuelle mondiale de protéines végétales peut être estimée à environ 800 millions de tonnes.

Photo : Radio-Canada

L’usine prévoyait transformer environ 20 000 tonnes de pois et de canola pendant sa première année de fonctionnement et employer de 80 à 85 personnes.

Grâce au partenariat avec Nestlé, elle envisage d’augmenter sa production, selon le vice-président, développement technique à Burcon NutraScience, Martin Schweizer.

M. Schweizer souligne que Burcon NutraScience et Merit Functional Foods sont en pourparlers avec d’autres entreprises dans le monde pour la commercialisation de leurs produits.

Pour la province du Manitoba, c’est bon d’avoir des partenariats dans le monde, dit-il. Je suis certain qu’il y a beaucoup plus à venir à l’avenir , conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Industrie alimentaire