•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consommation d’eau : Charlottetown fait bonne figure

Un verre est rempli avec l'eau du robinet.

En 2015, la Ville de Charlottetown a implanté un système de compteurs d’eau obligatoires avec l’intention d’en installer progressivement dans toutes les maisons.

Photo : iStock

Radio-Canada

Même si la population augmente, la consommation d’eau est en baisse constante dans la capitale prince-édouardienne depuis qu’elle a atteint un sommet en 2008.

La consommation d’eau à Charlottetown a grandement diminué au cours des 11 dernières années. La Ville croit que son programme de compteurs d’eau et la sensibilisation faite auprès de la population sont les principales raisons de ce changement.

C’est un parfait exemple de ce qu’on peut accomplir quand on travaille ensemble.

La consommation d’eau a atteint un sommet en 2008 lorsque 7,1 millions de mètres cubes ont été consommés en un an. En 2019, elle se chiffrait plutôt à 6,2 millions de mètres cubes, soit une consommation inférieure à celle de 1999.

C’est une réalisation remarquable quand on regarde l’augmentation de population qu’on a connue au cours des 20 dernières années, explique Jason Coady, président du Comité sur les eaux et les égouts de Charlottetown.

Les compteurs d’eau, un franc succès

En 2015, la Ville de Charlottetown a implanté un système de compteurs d’eau obligatoires avec l’intention d’en installer dans toutes les maisons d’ici la fin de 2019.

Si certaines maisons n’en ont toujours pas, M. Coady rappelle qu’il s’agit d’un nombre négligeable et espère que les compteurs manquants seront bientôt installés.

Il croit que le programme a permis de réduire significativement la consommation d’eau des ménages et des entreprises.

Une situation enviable

En 2018, la Ville de Charlottetown a terminé la construction de son nouveau champ de captage à Miltonvale Park. Celui-ci vient aider à répondre à la demande et à diminuer la pression mise sur les trois autres sites.

Charlottetown se trouve dans une situation enviable, selon M. Coady. La Municipalité s’inquiétait depuis plusieurs années du niveau des eaux du bassin de la rivière Winter, la principale source d’eau de la ville.

Avec la construction d’un quatrième champ de captage et la baisse de consommation d’eau, M. Coady est optimiste quant à l’avenir.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !