•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse à l’homme au Manitoba : un rapport de la GRC note un manque de coordination

Un avion des forces armées canadiennes photographié à Gillam, dans le nord du Manitoba.

Les officiers de l’armée de l’air ont atterri à Gillam, dans le nord du Manitoba, le 27 juillet, quatre jours après que la police eut déclaré que Kam McLeod et Bryer Schmegelsky étaient soupçonnés d’avoir tué trois personnes en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Angela Johnston/CBC

Radio-Canada

La chasse à l’homme pour retrouver Bryer Schmegelsky et Kam McLeod l'été dernier dans le nord du Manitoba a manqué de coordination, selon un rapport de mission de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) obtenu par CBC.

Les membres de l’armée de l’air ont atterri à Gillam le 27 juillet, quatre jours après que la police eut déclaré que Kam McLeod et Bryer Schmegelsky étaient soupçonnés d’avoir tué trois personnes en Colombie-Britannique.

Ils disposaient d'un avion Aurora CP-140 avec une caméra infrarouge et des systèmes de surveillance radar par imagerie et d'un Hercules CC-130H avec des spécialistes de recherche et de sauvetage ainsi que divers membres d’équipage. En revanche, il n'y avait aucun expert spécialisé dans les avions Aurora.

Le rapport indique également qu’il y a eu une certaine confusion au sujet de l’unité qui avait l’autorité de commander les avions militaires à cause d’un manque de transfert officiel de commandement.

Il explique que la GRC a travaillé avec plusieurs contacts militaires au lieu d’un seul, car la force opérationnelle aérienne était initialement dépourvue de commandant.

Photos de deux garçons recherchés pour meurtre.

Kam McLeod et Bryer Schmegelsky étaient recherchés pour le meurtre des touristes Lucas Fowler et Chynna Deese ainsi que celui du professeur émérite de botanique à l’Université de la Colombie-Britannique, Robert DeWreede.

Photo : GRC

Cependant, le rapport n’indique pas quand la force opérationnelle a obtenu un commandant et ne précise pas si les problèmes de coordination ont eu un effet sur la mission. Il juge toutefois que la mission était réussie.

Les retards dans le déploiement du personnel étaient inévitables, selon le professeur de science politique au Collège militaire royal du Canada James McKay.

Les responsables ont été obligés de rassembler rapidement des avions et des équipages, créant ainsi une équipe du Manitoba, de la Colombie-Britannique et du Québec.

Christian Leuprecht, qui est professeur d’études politiques au Collège militaire royal du Canada et à l’Université Queen’s, explique que le transfert officiel de commandement n'avait probablement pas été fait en raison de l’urgence de la mission. Cela démontre aussi l'importance de faire appel rapidement aux services de l’armée.

M. Leuprecht souligne que les problèmes de communication étaient mineurs, bien qu’ils aient compliqué le travail visant à assurer la sécurité publique dans un territoire inconnu.

Des agents de la GRC transportent un cercueil près d'un avion.

Kam McLeod et Bryer Schmegelsky avaient été retrouvés morts le 7 août 2019 à Gillam.

Photo : Radio-Canada / Angela Johnston

La GRC du Manitoba a refusé de faire des commentaires sur le rapport, mais la commissaire adjointe et commandante Jane MacLatchy a déclaré à CBC cette semaine qu’elle croyait que la police et les militaires ont bien travaillé ensemble durant la chasse à l'homme.

Le ministère de la Défense nationale a déclaré dans un communiqué qu’un tel rapport permet à l’armée de tirer des leçons de leurs actions et de s’ajuster en vue d'opérations futures.

Il y a eu une grande collaboration entre nos deux organisations et nous avons pu fournir à la GRC le soutien qui nous était demandé de manière efficace, dit le communiqué.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Forces de l'ordre

Justice et faits divers