•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse aux gros gibiers fructueuse sur la Côte-Nord en 2019

Un orignal

Un orignal dans la forêt

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de 26 200 orignaux ont été tués à la chasse en 2019 au Québec, dont 2131 dans les zones de chasse 18 et 19 de la Côte-Nord. L’année 2019 était une année permissive sur la Côte-Nord dans la zone 18, c’est-à-dire qu’il était possible d’abattre aussi bien les mâles que les femelles et les faons.

Dans la zone 18, le nombre d’orignaux tués est en hausse de 8,5 % comparativement à 2017, la dernière année permissive. En 2019, 759 mâles adultes, 598 femelles adultes et 68 faons ont été abattus. Il s'agit de la plus importante récolte jusqu’à maintenant dans la zone 18.

La majorité de la récolte provient de la chasse à l’arme à feu. Le nombre de permis vendus se chiffre à 8 031, ce qui est également le plus important nombre de permis vendus pour la zone 18. Selon le ministère, le taux de succès de cette chasse a été légèrement plus élevé qu'en 2017, pour s'établir à 17,7 %.

Dans la zone 19, 706 orignaux ont été récoltés, dont 483 mâles adultes. Il n'y a pas de restriction pour cette chasse dans cette zone. C'est une augmentation de près de 15 % comparativement à l'an dernier où 614 bêtes avaient été abattues. La moyenne des cinq dernières années est de 799 orignaux.

Cerf de Virginie et ours noir

Sur l’île d’Anticosti, près de 500 cerfs de plus qu’en 2018 ont été abattus par les chasseurs, au cours de la saison 2019. Près de 6652 cerfs ont été abattus en 2019. À l’échelle du Québec, la récolte est inférieure à l’année précédente, notamment en raison des hivers rigoureux et à la diminution de permis de chasse accordée par le ministère.

En ce qui concerne la chasse à l’ours noir, 265 bêtes ont été tuées en 2019 sur la Côte-Nord dans les zones 18 et 19. Selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le nombre d’adepte de cette chasse au Québec s’élève 17 600 personnes au Québec pour un taux de succès de 25 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Chasse et pêche