•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours pas de stratégie pour le tourisme francophone au Manitoba

Un ours polaire allongé déguste une proie.

Churchill fait partie des destinations qui attirent le plus de tourisme au Manitoba, notamment pour observer ses ours polaires.

Photo : Radio-Canada / Sean Kavanagh

Radio-Canada

Dans un rapport (Nouvelle fenêtre) qu'il vient de publier, le vérificateur général du Manitoba Norm Ricard indique que la province n’a toujours pas élaboré de plan pour développer le tourisme francophone, et ne prend pas en compte les risques des changements climatiques pour l'industrie touristique.

Dès 2012, Voyage Manitoba a désigné le tourisme spécialisé comme étant un domaine à développer au Manitoba, indique Norm Ricard. Quatre marchés spécialisés ont alors été recensés par l’organisme d’État : le tourisme nordique, les expériences autochtones, le tourisme francophone et les expériences hivernales.

Pourtant, à ce jour, deux stratégies seulement ont été développées, souligne le vérificateur général dans son rapport : une pour le tourisme nordique en 2017 et l'autre pour le tourisme autochtone en 2019.

Il note également que le Manitoba ne prend toujours pas en compte les risques que représentent les changements climatiques pour l’industrie du tourisme, même s'ils sont jugés comme étant « faibles », selon le rapport.

Churchill est l’un des principaux moteurs du tourisme au Manitoba, et une et une pièce centrale des efforts de marketing, souligne-t-il pourtant.

La perte de l’environnement de l’ours polaire liée au changement climatique aurait une incidence importante sur le tourisme.

Norm Ricard, vérificateur général du Manitoba

L’industrie touristique emploie près de 21 000 personnes et est le secteur qui génère le plus de revenus dans la province après l'agriculture et l’exploitation minière.

Le vérificateur général met aussi en avant le manque de communications de la part de Voyage Manitoba, qui selon lui devrait rendre plus accessibles les ressources touristiques.

Des recommandations

Le rapport conclut que la province ne dispose pas de systèmes et de pratiques adéquates pour atteindre les objectifs liés au tourisme qu'elle s’est fixés.

Le but de Voyage Manitoba est d’atteindre d’ici 2022 un nombre de 12,6 millions de visiteurs qui débourseraient 2,2 milliards de dollars en dépenses touristiques. En 2017, le Manitoba a enregistré 11,4 millions de visiteurs.

Pour arriver à cette conclusion, le vérificateur général s'est basé sur les pratiques de Voyage Manitoba entre le 1er avril 2015 et le 31 août 2019.

Afin de promouvoir le tourisme au Manitoba et atteindre ses objectifs, le vérificateur général fait quatre recommandations à Voyage Manitoba :

  1. Continuer à réaliser des évaluations de risques sur les stratégies touristiques, à moyens, courts et longs termes
  2. Définir les ressources (humaines et économiques) nécessaires pour la mise en oeuvre des stratégies, en consultation avec le gouvernement du Manitoba
  3. Présenter des rapports annuels sur l’avancement des stratégies
  4. S’assurer que les rapports d’informations sont facilement accessibles au public

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Tourisme