•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incertitudes autour de l’ouverture d’un magasin de cannabis à Altona

Plan large de plants de cannabis.

Le maire d'Altona, Al Friesen, indique que l'ouverture de ce magasin vise notamment à utiliser un bâtiment vide et à créer des emplois.

Photo : Radio-Canada / Andréane Williams

Radio-Canada

Des citoyens ont lancé une pétition pour tenter de bloquer l’ouverture d’un magasin de cannabis ayant déjà obtenu l'approbation du conseil municipal de la Ville d’Altona.

Le maire Al Friesen a indiqué que le conseil municipal a été surpris de cette soudaine opposition. Il y avait peu, voire aucune discordance, selon lui, lorsque l’idée et le lieu choisi pour le magasin ont été proposés.

La communauté s’inquiète des mauvaises influences que la drogue peut apporter dans la ville, selon lui.

Le maire explique qu’une partie du conseil municipal est frustré parce que l’endroit choisi était idéal : dans le centre-ville, proche de centres commerciaux, et donc à la vue du public et de la police, mais loin des écoles.

La ville d'Altona est située dans le sud du Manitoba près de la frontière américaine et compte un peu plus de 4200 habitants. La ville a été fondée par des Ménonites russes.

Pour que la pétition soit un succès, elle doit-être signée par 620 personnes soit 20 % des résidents d'Altona.

Le conseil municipal sera alors forcé de lancer un plébiscite d'ici le 1er janvier 2022.

Les citoyens qui ont lancé la pétition ont 90 jours après la première signature pour obtenir le nombre de signataires requis, explique Al Friesen. La date limite arrive relativement vite, ajoute-t-il.

Avec les informations de Marjorie Dowhos

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique municipale